" />

Les Demoiselles de Creil: Les B-17 de l'IGN

Samedi 13 décembre 2014

Bien le bonjour a tous!

L'histoire de France épisode 5:

Je vous l'avait promis, cet épisode à mis du temps à venir mais le voilà. Cet épisode vous entrainera dans la Normandie d'après guerre, à cette époque ou les vaches Normandes partageaient leur paturage avec des épaves de Blindés. Pour les abonnés, l'artcle leur est parvenu en avance (l'avantage de l'abonnement au blog) il en fut de même pour les fans Facebook sauf que là je l'ai amélioré.

le dézert 1947

 

Cliquez sur l'image pour voir l'article.

Actu B-17 2015

Deux choses majeures à retenir pour l'année à venir, déjà "Sally B" qui devrait revoler en 2015 après une année 2014 qualifiée par l'équipe de "fructueuse". Elle se trouve actuellement en révision générale à Duxford et d'ailleurs, elle est visitable dans son hangar de Duxford et dites vous bien qui si on ne la voix pas en meeting en France... c'est qu'elle n'y est pas invitée ;)

Seconde chose majeure c'est qu'au pays du B-17 une nouvelle épave sera découverte l'année prochaine, l'info nous viens de mon amis Don Brooks (le toujours bien renseigné). L'épave du 42-102715 (N66573) a été localisée dans le Montana. L'avion, un bombardier d'eau, s'y était écrasé non loin de Superior en juin 1979

2102715-3

Infos diverses et variées

J'ai la possibilité technique de passer les fiches et article du blog en pdf, moyennenant un peu de travail, et de les mettre en téléchargement à la fin de chaque article, faites moi savoir votre avis là dessus ;)

Cette semaine on m'a demandé pourquoi le rythme des mises à jour n'était pas régulier. En fait il y a deux raisons majeures, déjà ma vie privée qui aura toujours la priorité, eh oui je n'ai pas de photos de B-17 collés à mes murs ;). Ensuite il y a l'actualité et les infos qui des fois viennent.... et des fois non...

J'ai trouvé celle ci sur un forum Américain (qui dit en passant pique des photos ici en supprimant les crédit de mes contributeurs)

F-BEEA

Elle aurait été prise durant le tournage du film Docteur Folamour.

Une autre, que je vous avait montrée, elle avait été alors taguée pour la vendre à prix d'or sur Ebay.... Quand je vous dit que tout termine sur ce blog au final (vendu ou non)

1_zps347278bb (1)

Une dernière que je vous passe, je crois que je l'avait déjà mise mais je suis pas sur.

Et enfin une F-BEEA qui ne m'est pas inconnue mais dans le doute je la met quand même

485643-withscanner175_zps7707b83e

Sur ce je vous souhaite une bonne semaine, en espérant être un peu plus productif la semaine prochaine ;)

Posté par F3V1 à 20:19 - Commentaires [0]

04 décembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 5: Après la bataille

Cet article est une véritable épopée qui à commencé en 2013. Par le plus grand des hasards je tombe sur le "cimetière de blindés" de Couvrechef (au nord de Caen). J'ai été étonné de découvrir qu'après guerre des blindés se trouvaient encore en Normandie. Dans mon imaginaire la Normandie avait été nettoyée dès la fin des hostilités.

C'est en premier Thierry F. que je tiens à remercier. Même si j'ai toujours eus un grand interet pour les blindés je n'avais pas la connaissance pour identifier des épaves. Après deux ans de recherches je peux affirmer que là ou est passée l'armée Américaine on retrouve peu d'épaves.

Carpiquet (1945)

CARPIQUET 1945

 

Ces véhicules sont ils stockés ou de passage je l'ignore.

Les Ifs (1947)

 Un blindé non identifiable (soit allemand soit Américain) on note que trois ans après sa destruction on devine encore la violence du choc.

les ifs 1947

 

Est de Caen (1946)

 A cet endroit, de nos jours se trouve un port de commerce, à l'époque quelques épaves demeurent. Elles sont difficilement identifiables, la première est orientée au sud, la seconde au nord.

est caen 1946a

est caen 1946

 

Sud Ifs (1946)

 Ne confondez pas ce village situé dans la banlieue sud de Caen avec celui cité plus haut qui se trouve en secteur américain.

sud ifs2

sud ifs

 

 

Fontenay le Pesnel (1946)

fontenay le pesnel 1946

 

Ci-dessus: 3 Bren Carrier 

fontenay le pesnel1946b

 

Ci-dessus: Un panzer IV

fontenay le pesnel1946a

fontenay le pesnel1946

 

Ci-dessus: Plus clair, l'avant d'un sdkfz 251 

Saint Gilles (1947)

 

saint gilles 1947

 

Ci-dessus: Un Panzer IV se trouve dans un fossé, trois ans après sa destruction 

Tessy sur Vire (1947)

 

tessy sur vire 1947

 

Estry (1946)

 Dans ce village eus lieu de très violents combats pour la libération du village entre forces Britaniques et Allemandes. Tous els blindés semblent être des Churchill

estry 1946f

estry 1946e

estry 1946d

estry 1946c

estry 1946b

estry 1946a

estry 1946

Nord est de Jurques (1947)

ne jurques 1947

 

Evrecy (1946)

 

evrecy 1946

 

Ci-dessus: Panzer Tigre, sans tourelle

evrecy1946a

 

Ci-dessus: La tourelle du Panzer Tigre présenté précédement

evrecy1946b

 Ci-dessus, Vue d'ensemble afin de se donner un idée générale

Condé sur Noirreau (1947)

condé sur noireau 1947

 

Ci-dessus: Char Stug III (a confirmer) 

Cagny (1947)

cagny 1947

 

Ci-dessus: un probable Bren carrier, avec des vaches 

Le dezert (1947)

le dézert 1947

 

Ci-dessus: Un Char Panther Allemand, sans doute l'un des plus beaux clichés qu'il m'ait été donné de trouver 

La rue de l'Eglise (1947)

la rue de l'eglise 1947

 

Ci-dessus: un char Panzer IV et un char Panther 

Le Champs du Bout (1946)

 

champ du bout 1946

 

Ci-dessus: Un char Panther retourné par un impact de roquettes 

Couvrechef (1946)

Le "fameux" cimetière de blindés de Courvrechef dont je vous parlais en introduction, avec le recul je me demande s'il n'est pas le résultat de l'évacuation des épaves de l'agglomération de Caen

couvrechef 1946détail3

couvrechef 1946détail2

 

Ci-dessus: 4 panzer IV, 3 sherman, 3 panther (a vous de les retrouver)

couvrechef 1946détail1

 

Ci-dessus: Char Sherman

couvrechef 1946détail

couvrechef 1946d

 

 Ci-dessus: 2 Sherman et 2 Bren Carrier

couvrechef 1946c

couvrechef 1946b

couvrechef 1946

 

Sud de Tournai sur Dives (1945)

Nous voici dans la poche de Falaise, le fameux Chaudron, après guerre c'est le secteur de Trun et Tournais sur Dives qui regorge d'épave, pas trop Falaise

sud de Tournai sur Dives1945

 

Nord de Tournai sur Dives (1945)

 

nord de tournai sur dives 1945e

 

Ci-dessus: a droite un sdkfz 251

nord de tournai sur dives 1945d

nord de tournai sur dives 1945c

nord de tournai sur dives 1945b

nord de tournai sur dives 1945

 

Note: Toutes ces photos proviennent d'un même secteur très restreint, on peux en déduire que la bataille fut rude à cet endroit 

Sud de Necy (1946)

 Toujours la poche de Falaise-Chambois

sud necy 1946d

sud necy 1946c

sud necy 1946b

sud necy 1946

 

Sannerville (1946)

sannerville 1946

 

Ci-dessus: Un char Panzer IV

Nord de Trun (1945)

Dans un champ au nord de Trun, de nombreuses épaves sont présentes, certaines sont toujours au milieu des impacts. étrangement, toutes les épaves se dirigent vers le nord.

trun 1945d

trun 1945c

trun 1945b

trun 1945a

trun 1945

 

Posté par F3V1 à 23:21 - Commentaires [0]
01 décembre 2014

Samedi 6 décembre 2014

Hello! cette semaine.... on en a gros! des nouvelles d'un HD-34.... passons aux choses sérieuses.

Exclusivité!: début de restauration pour le HD-34 N°8 F-BICV de Creil.

 

10750114_808709935854451_4773483253499601893_o

 

Ci-dessus: Avant / Après et il reprend bonne mine, non?

Le monde de l'aéronautique connaissait cet avion conservé à l'aéroclub de Creil sur lequel le temps avait fait des ravages. Selon les informations d'un visiteur du blog qui nous a contacté via la page facebook des demoiselles de Creil, l'avion serait en restauration depuis quelques temps et renseignements pris, ce nettoyage qui a débuté serait effectué entre autre par le personnel de l'IGN. D'après les informations récoltées par notre contributeur il semblerait qu'il ne s'agisse pas seulement d'un simple entretien mais peut être une restauration plus en profondeur, voire un déplacement de l'avion à terme.

10007257_808709569187821_8496851016747038143_n

Ci-dessus: dommages du temps (et des vandales) sur l'avion, sans doute disparaitront ils, on le souhaite de tout coeur

L'avion qui subissait les intempéries depuis plusieurs années semble avoir été victime de dégradations et des affres de la nature mais sa peinture semble relativement bien conservée.

On ne peux que se féliciter de cet engagement de l'IGN, Rappelons qu'à la fin de la "grande époque" de l'IGN ses avions furent dispercés, les B-17 à travers le monde tout en conservant trois B-17 en France (F-BEEA à l'IGN, F-BGSP pour FTV et enfin F-BGSO au musée du bourget) et trois HD-34 (F-BHOO en état de vol, F-BICV à Creil et F-BICR au musée du Bourget)

Disons que l'action de l'IGN est à saluer franchement et à conseiller à certains musées de prendre exemple de cette action pour des avions qui leur furent donnés en parfait état de vol et qui prennent la poussière. Car en dehors du HD-34 qui a un interet "Franco-français" vous noterez que tous les ex-B-17 de l'IGN ont été restaurés (et conservés en état de vol pour certains) et qu'un seul prend toujours la poussière, me demande même des fois s'ils savent qu'ils ont un B-17 en réserve là haut ;)

Un grand merci a Dominique R. pour les informations, les photos et egalement pour avoir fait un petit détour sur le chemin du travail ;)

Naturellement la fiche du F-BICR est mise à jour , j'y ajoute toutes les photos prises.

 Ne cherchez pas les Waco des divisions aéroportées américaines en normandie....

Je les ai retrouvés!. Bon a vrai dire j'avais entendu parler d'un aérodrome ou furent regroupés les planeurs Alliés après la bataille de Normandie mais a vrai dire, je n'avais jamais songé à retrouver l'endroit précis. Par le plus grand des hasards je suis tombé dessus donc je vous transmet ça. Celà se passe le 30 septembre 1945 à Saint André de l'Eure, par exemple je ne serais pas capable de vous dire si l'endroit était un simple lieu de transit ou l'endroit ou on les a démantelés (personellement je me dis que celà demanderait une sacrée logistique pour les ramener en Angleterre ou ailleurs alors que l'Europe est en paix.

st andre de l'eure 1945

st andre de l'eure 1945a

st andre de l'eure 1945b

st andre de l'eure 1945c

st andre de l'eure 1945d

st andre de l'eure 1945e

 L'histoire vue du ciel...

J'aurais du vous parler de blindés en Normandie mais je n'ai pas réussit à finir à temps, le temps de développer un peu plus l'aspect historique. Grace à un amateur de blindés originaire de Normandie une bonne partie a été identifiée... et j'ai refait des découvertes depuis... et je pense également étendre beaucoup plus le sujet.

A la place je vous propose de vous éloigner d'une époque ou ceuillir une marguerite, en avoir marre que la voisine donne à manger à tous les chats du département ou construire un barrage relève du Nazisme selon certains, remontons à l'époque des 30 glorieuses ou en l'espace de 30 ans le nombre de barrages est passé d'une centaine.... à 500...

Vous verrez qu'à notre époque certains barrages relèvent de la bataille rangée entre chevelus et Maréchaussée à cette époque ce ne fut pas mieux (ou moins pire)

A voir par ici

Posté par F3V1 à 13:08 - Commentaires [0]
29 novembre 2014

Samedi 29 novembre 2014

Me revoilà!

Cette semaine l'histoire vue du ciel va parler (surtout) d'avion, plaignez vous ;)

Episode 2 de l'histoire vue du ciel

L'épisode 2 je vous le conseille très vivement, partagez le et faite le connaitre, moi même j'en suis très fier, pour une fois j'avais gardé la surprise sans même en révéler le contenu sur le net.

L'origine des photos restent pour moi assez obscures, je ne suis pas sur à 100% que ces images aient été prise par l'IGN mais pourtant elles sont bel et bien dans les fonds de l'IGN.

Je parle de quoi? eh bien de deux missions de l'IGN (décembre 1943 et mars 1944) sur Marseille et la Cote d'Azur ou l'on se demande si ce n'était pas de l'espionnage... 

La preuve par l'Image:

berre l'étang2

Ci-dessus: de probables Do 24 dans l'étang de Berre

Je vous ai donné envie? la suite se trouve ici!

L'épisode 3, rupture du barrage du Malpasset

Je le met également en ligne pour plusieurs raisons:

La première est que je l'avais annoncé sur la page Facebook, la seconde est que j'ai énormément d'avance dans les épisodes (au moins quatre d'avance) et enfin parceque nous sommes pas bien loin de l'anniversaire du drame.

Nous parlerons de la rupture du barrage du Malpasset, un drame sans précédent en France qui fit plus de 400 morts, un barrage à peine en service explose à la suite d'intempéries. Deux jours après le drame un avion de l'IGN est envoyé en urgence prendre des clichés du drame, je suis tombé dessus par hazard, et j'ai choisit non pas d'évoquer le drame et ses causes (un site internet le fait parfaitement par ici) mais de montrer la catastrophe telle qu'elle fut découverte par le gouvernement, sans doute d'une manière plus "synthétique" qu'au sol

Celà ressemble à celà:

malpasset 4-12-59 vague 9broussard

ci-dessus: un Broussard semi enterré par la vague

Et celà se trouve par ici

En vrac...

On me demande s'il y aura une suite à l'article "destruction dans les 25 plus grandes villes de France" (qui je le reconnait à un succès énorme)

C'est fort probable, mais faire un inventaire des destructions est pour moi une sorte de "12 travaux d'Astérix"

On me demande au Danemark s'il y aura une version internationale du Blog

Non toujours pas, ni en Anglais, ni en Danois, ni en Patois Morvandiau ;)

On me demande si les fiches avions seront mises à jour

Oui avant la fin de l'année je fais le tour des fiches pour voir s'il y a des oublis ou corrections

Besoin d'aide!

Si un spécialiste des Blindés de la seconde guerre mondiale et un spécialiste du Mur de l'Atlantique passent par là (ou si vous en connaissez un) contactez moi!

A tchao bonsoir ;)

Posté par F3V1 à 16:30 - Commentaires [0]

L'histoire vue du ciel épisode 2: La France occupée

C'est sans doute les documents les plus exeptionnels qu'il m'a été donné de découvrir. Une série de clichés pris par l'IGN en 1943 au dessus de la France occupée. J'ai d'abord été surpris de trouver cette mission et en toute franchise j'ai pensé à une mission de l'aviation alliée qui aurait échoué dans les fonds de l'IGN. Mais à l'heure ou j'écris ces lignes aucune information dans ce sens m'est parvenue. 

Loin des traditionnelles photos de reconnaissance alliées, ces photos furent prises librement, sans opposition allemande. Pour la petite histoire, il faut retenir que l'IGN était loin d'être un organe collaborasionniste, il y avait énormément de résistants qui ont servit la France Libre et les alliés. Loin de moi l'idée de tirer des conclusions mais y aurait il un signe?

Rappel historique "pour les nuls":

L'IGN est créé le 26 juin 1940 pour remplacer le service cartographique des armées quatre jours après l'armistice. Le personel de l'IGN se distinguera pour de nombreux faits de résistance (faussaires, livraisons de cartes complètes de France et d'Afrique du Nord aux alliés). Mais les avions de l'IGN ne cesseront jamais de voler, Il existe des missions photo de 1942 à 1944 (avant libération) Mais les deux missions qui suivent sont purement exceptionnelles et uniques mais donnent quasiment l'impression d'une mission d'espionnage militaire sous couvert géographique. La mission de 1943 a été faite à une altitude de 2250 mètres il en est presque de même pour celle de 1944.

 28 décembre 1943

Etang de Berre:

L'étang de Berre est en 1943 une importante base d'hydravions. En mars 1944 c'est toujours le cas même si un vent fort à parqué les hydravions hors de l'étang.

Berre l'Etang

berre l'étang1

 

Ci-dessus: Au large de Berre l'Etang de petits hydravions bimoteurs.

berre l'étang

 

Ci-dessus: A Berre l'Etang, les hangars sont camouflés, les grues mettent à l'eau les hydravions

berre l'étang2

Ci-dessus: Un peu plus au nord entre Berre l'Etang et Rognac, de probables Do 24 trimoteurs au mouillage certains sont camouflés 'autres non, les blancs sont peut être des avions saintaire (a confirmer)

Marignane

Marignane10

 

Ci-dessus: Une aire de Maintenance 

Marignane9

 

Ci-dessus: Aire de Maintenance

Marignane8

 

Ci-dessus: Chasseurs monomoteurs

Marignane7

 

Ci-dessus: Chasseurs monomoteurs

Marignane6

 

Ci-dessus: Chasseurs monomoteurs

Marignane5

 

Ci-dessus: Un Storch?

Marignane4

 

Ci-dessus: En bas un Storch, au dessus un bimoteur

Marignane3

 

Ci-dessus: Un biomoteur

Marignane2

 

Ci-dessus: plusieurs bimoteurs

Marignane1

 

Ci-dessus: Deux hydravions bimoteurs dans l'étang

Marignane

 

Ci-dessus: Toujours dans l'étang un quadrimoteur, a droite c'est l'un des deux bimoteurs de la photo précédente

Port de Marseille

port marseille4

 

Ci-dessus: Des ballons...

port marseille3

 

Ci-dessus: Filet anti sous marin

port marseille2

 

Ci-dessus: Des ballons...

port marseille1

 

Ci-dessus: Filet anti sous marin

port marseille

 

Ci-dessus: Filet anti sous marin et ballons

port marseille7

 

Ci-dessus: Des ballons...

port marseille6

 

Ci-dessus: Des ballons...

port marseille5

 

Ci-dessus: Des ballons...

Cassis

cassis

Ci-dessus: Filet anti sous marin

Rade de Toulon

rade toulon2

rade toulon1

rade toulon

 

Mars 1944

Marignane

La base a été beaucoup bombardée, le nombre d'avion est un peu moins important mais la qualité d'image est médiocre et laisse peu de place à des identifications.

 

marignane 031944h

 

marignane 031944g

 

marignane 031944f

 

marignane 031944e

 

marignane 031944d

marignane 031944c

marignane 031944b

marignane 031944a

marignane 031944

 

Salon de Provence.

Oui, navré de vous l'apprendre mais la future base de la célèbre patrouille de France fut une base allemande, avec des Ju-52 et des (semble t'il) Ju-88. La base a été bombardée et les avions ont été dispercés dans les vigne allentour dans des alvéoles individuelles.

salon de provence 031944c

salon de provence 031944b

salon de provence 031944a

salon de provence 031944

 



25 novembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 4: Quand les eaux montent

Les barrages et leur construction ont de tous les temps attisés les passions, l'actualité récente l'a prouvé. Mais à la sortie de la guerre la France devait construire des barrages, produire de l'électricité ou ralentir la reconstruction de la France, quelques fois au mépris de l'humain, de l'affectif et du patrimoine.

Rappel historique "pour les nuls"

Dans les années 1920, le potentiel de l'énergie hydrolique fut découvert, il s'en suivit une frénésie de construction de barrages hydroélectriques qui sera quasiment stoppée dans l'oeuf par la seconde guerre mondiale.

A la fin de la guerre, la france devait se reconstruire et prospérer, durant les trentes glorieuses (1945/1975) on construira quelques fois jusqu'à une demie douzaine de barrages par décénie, de projet modestes aux projets titanesques. Quelques fois des Français se battront pour ne pas perdre leur terres.

Barrage de Tignes (Lac du Chevril)

Sa construction fut envisagée dès les années 1930 mais les travaux commencèrent en 1941. Dès 1941 les 387 habitants de Tignes s'opposèrent à la construction et à leur expropriation, n'ayant été ni informés sur les conditions de rachat de leur propriétés ni sur leur avenir. Rapidement des actions de sabotage, d'incendies tentèrent de ralentir les travaux. Finalement, la force publique finit par déloger par la force les dernier habitants, le village est engloutit et le nouveau village de Tignes sers fondé plus haut, donnant naissance à la station de sport d'hivers que nous connaissons. Le "vieux Tignes" avait 900 ans

barrage village tigne 1949

 

Ci-dessus: Le vieux Tignes en 1949, aujourd'hui les ruines du village reposent sous 150 mètres d'eau en pleine saison.

barrage tigne 1956

 

Ci-dessus: Le barrage en 1956

Barrage de Bort les Orgues:

Les Travaux débutent en 1939, les villages de Port-Dieu, Mialet et Valette seront engloutis et leurs habitants sont invités à vendre leur biens. Dans le projet originel le Château de Val, un édifice du XIIIe siècle classé en 1946 et pourtant cette même année il est prévu que le château soit engloutit sous les eaux. La propriétaire et sa famille sont expropriés et ne reviendront pas l'habiter. Le niveau maximal de la retenue est abaissé, le chateau laissé à l'abandon jusqu'en 1951. Finalement racheté par la commune voisine et après quelques aménagements il devient un haut lieux touristique.

barrage de bort les orgues chateau du val 1948

 

Ci-dessus: Cerclé de rouge, le chateau avant l'engloutissement

barrage de bort les orgues chateau du val 1960

 

Ci-dessus: Le chateau en 1960 cerné par les eaux hautes

Barrage de Serre Ponçon

Les premières études de construction d'un barrage à cet emplacement datent de 1946, plusieurs hameaux, une chapelle des cimetière et une commune toute entière devaient être détruits. Ce barrage était destiné à "maîtriser" les caprices de la Durance qui avait la fameuse habitude de tout détruire sur son passage en cas de crue. La région étant en zone sismique et la roche enfouie par 110 mètres de fond on décide de construire un barrage de roche et de terre. Ce type avait été longtmps considéré comme dangereux mais de nouvelles études permirent son étude en 1950 et le début des travaux en 1955. Contrairement à Tignes il n'y eut que peu d'opposition à sa construction. Il fut à son époque le plus grand barrage d'Europe et reste à l'heure actuelle le second plus grand.

serre poncon saint michel 1954

 

Ci-dessus: Le village de Saint Michel (cerclé) de ce hameau ne survivra que la petite chapelle située au dessus de la limite haute des eaux, le cimentière sera engloutit, le village aussi

serre poncon sanvines 1954

 

Ci-dessus: Le village de Sanvines et sonpont sera engloutit et reconstruit plus en hauteur

serre poncon pont 2 1953

 

Ci-dessus: un vieux pont, d'après mes recherche sa présence était attestée au 18e siècle dejà

serre poncon pont 1953

 

Ci-dessus: Ici je dois avouer que je n'ai pas été en mesure d'indentifier ces vestiges, une chose de sure rien à voir avec le pont actuel

Conclusion:

Si cet article aura tendance à vous révolter sur cette époque d'après guerre ou la France avait un besoin énorme en énergie, il faut reconnaitre que si l'on met à part le cas douloreux du barrage de Tignes la construction de barrages en France n'a pas déchainé les passions, environ 500 barrages (selon certaines sources) seront bâtis en France et l'opposition y sera toujours assez modérée, les barrages devenant de grandes attractions touristiques mais quelques fois, un vieux pont Romain de seize arches comme dans certains cas ne feront guère de poids face à l'interet public.

Posté par F3V1 à 02:46 - Commentaires [0]
23 novembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 3: la catastrophe de Malpasset

A la fin de l'Automne 1959 des pluies torrentielles s'abattent sur la région de Fréjus. Dans la soirée le barrage de Malpasset qui est en eaux depuis cinq ans rompt et innonde la région brutalement, on compte plus de 400 morts. Le barrage à cédé suite aux pluies, de négligeances et de la fatalité.

Une mission de l'IGN est envoyée deux jours après la catastrophe en urgence pour avoir une idée des dégats. Les clichés aériens suivants sont tous issus de la mission C-3544-0491-1959-CDP1478-0200 (IGN / Phototèque Nationale) et sont exeptionelles par leur témoignage.

Historique rapide

Si l'idée de la construction du barrage remonte à 1865, plusieurs études sur sa construction échouèrent (1865, 1934, 1941, 1942, 1943...).

malpasset 1951

Ci-dessus: Emplacement du futur barrage en 1951

En 1946 l'idée de construction est adoptées les travaux commenceront en 1952 et se termineront en octobre 1954. L'année suivante les premiers doutes apparaissent sur le sérieux des travaux.

 

malpasset 19551

Ci-dessus: le 8 aout 1955, le barrage est terminé et la retenue remplie

La catastrophe

Le barage cède à 21h14, la vague marque la montagne située 500 mètres plus bas jusqu'à une hauteur d'environ 60 mètres de hauteur (ci-dessous) son trajet est clairement visible sur plusieurs centaines centaines de mètres.

malpasset 4-12-59

Le premier ouvrage que rencontre la vague géante est le pont de l'autoroute A-9 qui est alors en construction. La vague le détruit totalement après 1200 mètres de trajet. Plus bas le chantier de l'autoroute est détruit également.

malpasset autoroute a8

Ci-dessus: Emplacement ou se trouvait le pont de l'autoroute A-8

malpasset trajet a8

 

Ci-dessus: De droite a gauche le trajet de la vague meutrière non loin du Capitou d'Esterel

Plusieurs maisons sont déjà emportées, un poste electrique l'est aussi, quelques minutes avant même que la vague déferle sur Fréjus, le courant saute et plonge la ville dans le noir. La vague balaie plusieurs maisons, voitures et vignes le long du Reyran. (ci-dessus)

malpasset arènes vignes et reyran

ci-dessus: trajet de la vague de gauche à droite

malpasset arènes frejus

Ci-dessus: le quartier des arènes et de la rue de Verdun à Frejus, deux jours après la catastrophe

A 21h40 la vague engloutie les arènes de Frejus et les premiers faubourg de la ville, soit 26 minutes après que le barrage ait cèdé. elle traverse le quartier de la butte Saint Antoine ainsi qu'une partie du centre historique avant de balayer la base de l'Aéronavale de Fréjus.

malpasset autorail

Ci-dessus: Un autorail a été projeté dans un champ, deux wagons sont restés miraculeusement sur les rails

malpasset camion ban

Ci-dessus: en bout de piste de la Base Aéro navale, un camion à échoué ici, dans l'eau

malpasset 4-12-59 vague 5

Ci-dessus: le tarmac de la base est a demi recouvert par la boue

malpasset 4-12-59 vague 6

 

Ci-dessus: Le hangar est endommagé, à droite deux Breguet Alizée (prototype de présérie) sont les pieds dans l'eau, en dessus un hydravion Nord 1402 Noroit (merci aux fans de la page Facebook pour les identifications)

malpasset 4-12-59 vague 7

 

Ci-dessus: Trois lancaster ont été pas mal chahutés par la vague.

malpasset 4-12-59 vague 8

 

Ci-dessus: Les deux Alizées vu de pret

malpasset 4-12-59 vague 9broussard

 

Ci-dessus: Un Broussard est a demi enterré par la violence des flots

Lundi 24 Novembre 2014: back to job!

J'étais partis, je suis revenu...

Il m'aura fallut m'éloigner un peu pour profiter de la "vraie vie". Un dîplome (juillet) une petite fille (Aout) sont arrivés.

Nouvelle rubrique!

Pour le retour je vais essayer d'inaugurer une nouvelle rubrique intitulée "l'histoire de France vue du ciel". J'ai très longuement réfléchis à cette rubrique de peur de sortir du cadre du blog et finalement ma passion pour l'histoire à pris le dessus. Mais quand on parle d'histoire, il y a la grande et la petite histoire.

Il me sera très difficile de faire cohabiter les Demoiselles de Creil et cette nouvelle rubrique c'est pour celà que d'ici la fin de l'année le Blog sera refondu en profondeur dans ses rubriques... mais le nom de la maison ne changera pas ;)

Pour essuyer les plâtres de cette nouvelle rubrique j'ai choisit un thème presque totalement méconnut de l'histoire de France et d'un homme en particulier: Napoléon Bonaparte a Auxonne.

Rendez vous pour le numéro deux consacré à la rupture du barrage de Malpasset.

Geoportail:

Plusieurs choses, je suis passé sur twitter (même si j'ai un compte je n'utilise pas) un "twittos" (drole de nom ces bêtes là) s'est aventuré sur le thème du Géoportail. 

Je ne vais pas défendre le Géoportail envers et contre tous mais j'ai constaté que jusqu'à aujourd'hui 100% des critiques que j'ai lues étaient sans fondement.

Le Géoportail à été lancé comme le Google Earth français et là dessus il fut le dire il est pas trop loupé. Mais les commentaire assez... stupides comme j'ai lu sont assez amusants de bon matin.

Beaucoup le comparent à un GPS ou à Google Maps.... loupé autant comparer un boeuf et une vache, Géoportail n'est pas un GPS mais j'avoue que ce format est peu utile de nos jours à mon avis et la fonction navigation lui manque cruellement

Autre qualité du Géoportail, un meilleur rendu 3D que sur le Sacresaint Google earth je vous met un comparatif en "teasant" le prochain sujet de "l'histoire vue du ciel"

Vue depuis l'Ancien Barrage de Malpasset sur la vallée depuis Google Earth

malpasset 3dsv

 

Ci-dessous: la même vue depuis le module 3D de Geoportail

malpasset 3dgeo

Pour moi il n'y a pas photo, et vous?

A noter et nous en reparlerons plus tard, le Géoportail à été largement mis a jour dans son fond photographique ;)

J'en ai retrouvée une!

Une quoi?... ben une Forteresse Volante à Creil tiens, celà fait partie de ce qui a été mis à jour dans le Géoportail ;)

creil 1950

F-BEEC à Creil le 5 juin 1950, avant la "grande époque" juste ce B-17 sur la base et trois Siebel (dont un en haut du cliché). En 1950 on était avant la grande époque du B-17 à l'IGN, toutes les autres étaient en mission ce jour là

On ne fait pas de jalous car j'ai retrouvé deux HD-34 à Bron (souvenez vous à l'endroit même ou on avait surpris un B-17 de l'IGN)

hd34 bron 1966

 

Ci-dessus en 1966hd34 bron 1972

 

Ci-dessus en 1972

L'Arc de Triomphe vintage

Au cas où vous ne l'auriez jamais vu sans la tombe du soldat inconnu

arc triomphe soldat inconnu

Vous pouvez regarder sur une vue actuelle sous cet angle, on voix le bout de la tombe du Soldat inconnu ici nous sommes à l'été 1920, il n'y est pas encore inhumé.

Posté par F3V1 à 01:33 - Commentaires [0]


Fin »