" />

Les Demoiselles de Creil: Les B-17 de l'IGN

Vendredi 23 janvier 2014

Bien le bonjour,

 

Nous allons commencer par quelques mots clés (oui je sais ça fait longtemps)

"Aspirateur époque Gallo-Romaine"

Là je suis d'accord, les Romains avaient des siècles d'avance sur certaines choses mais là non, je doute sincèrement qu'il le soient à ce point...

"Manuel de formation B-17"

Ici vous n'en trouverez pas c'est certain mais ça existe, suffit de me demander gentillement ;)

Message personnel:

Bonjour a vous l'Australie, c'est je crois la première fois qu'un visiteur vient de là.

Contribution

annexe 2 jpg

Merci à Daniel B. pour cette contribution. Un telex de l'armée de l'air donnant la liste des avions en service à l'IGN. A l'époque pas de mail ou de SMS un telex allait beaucoup plus vite qu'un courrier pour avertir de "qui est qui" à l'IGN. Je vous en avait parlé la semaine dernière eh bien comme promis le voici

Mon cadeau de nouvelle année!

 

captur12

 

Eh bien oui, encore un chapitre des mémoires de Jean Faivre, cette fois ci quelques explication sur les fameux groupe (10-20-30) et une partie de l'aventure des LéO de l'IGN, de la base de Creil aussi. Je sais que sa fille tient énormément à ce que ces mémoires soient publiées, l'aventure continue donc.

C'est à voir par ici (et comme toujours les abonnés en ont eus la primeure trois jours avant vous simple mortels)

Vous noterez également que j'ai mis à jour toutes les fiches de B-17 et HD-34 en y ajoutant les portions de récit qu'à consacré Jean Faivre à chaque appareil. On verra pour la prochaine fois les autres avions

Actu Géoportail:

Un petit mot de la "Grande Maison" qui vient de mettre en ligne sur le Géoportail la France de 2014 vue par le satelite Spot 6 mais aussi et là c'est un immense point fort: un service d'impression via le Géoportail et là franchement je salue l'idée qui est positive

A voir par ici

Inédit

creil 1959

En 1959 lors d'une mission sur Creil (la ville) qui ne devait pas photographier la base, un leger coup de vent (ou erreur de cap) nous donne ce cliché de mauvaise qualité que je ne vous avait jamais montré mais qui est unique car c'est le seul cliché IGN montrant HD-34 et B-17 au parking à Creil

J'ai trouvé un truc, chef!

Je vous avait parlé de la mise en ligne de nouveaux clichés de la base de Creil, eh bien figurez vous que j'ai fait une découverte, en bout de piste, trois A-26 (dont deux civils) et un Beechcraft C-45.

a26 creil

a26 creil1

Alors malgré toute ma bonne volonté pas possible de voir clairement l'immatriculation (et pourtant les clichés sont de très bonne qualité et haute résolution). 

Mais vu que rien ne m'arrête et par la magie de la base de donnée de la DGAC je peux vous affirmer qu'il s'agit de deux avions acheté par la société de Cartographie et Travail aérien Carta, le troisième A-26 lui appartient mais n'a jamais volé. l'aventure semble avoir été brève.

CARTA était une société de cartographie créée par un employé du Service des Activités Aériennes de l'IGN, une sorte d'IGN version privée. Ses activités cesseront en 1968 semble t'il, je ne m'étendrai pas plus sur cette société une décision judiciaire ayant été prononcée dans les années 1970 (mais les anciens de l'IGN sauront de quoi je parle)

- A-26 44-35457 F-BMKT inscrit le 6 mai 1966 et radié le 21 janvier 1967, vendu à l'étranger. Il semblerait qu'il soit partit deux ans en Afrique du Sud avant de rentrer en France pour être stocké et finalement feraillé

- A-26 44-35607 F-BNTN inscrit le 8 février 1967 et radié le 9 septembre 1983, pour cause de réforme

- Beechcraft C-45 Expeditor AF-671 F-BMCE, inscrit le 6 août 1964 et radié le 20 octobre 1983, pour cause de réforme

1096826F

Ci-dessus: le F-BNTN vu à Creil en 1969. Il semble avoir un nom de baptème mais qui demeure illisible pour moi 

1096827F

Ci-dessus: le F-BMCE vu à Creil en 1969 (photos Geoff and John Davidson)

L'histoire vue du ciel: cette semaine on s'emmêle les pinceaux!

       Oui on va s'emmêler les pinceaux l'épisode 7 partie 4 est donc en retard car le sujet est long à developper, l'épisode 3 arrive enfin (voir ci dessous) Pour me faire pardonner nous allons parler feux de foret, un fléau en France dont l'IGN à quelques fois saisit les stygmates. Le sujet est principalement axé sur la "saison des incendies" de 1990 la pire que la France ait connut avec 2003. A cette époque la mission de l'IGN n'était pas de s'occuper des forets, aujourd'hui oui, premier clin d'oeil dans ce sujet, le second sera qu'en 1990, j'étais gosse, sur une plage du sud de la France et je regardais les Canadair écoper au large, le virus de l'aviation à commencé par là.

A noter qu'à l'époque l'IGN n'avait pas de mission particulière dans les feux de foret jusqu'il y a peu, l'IGN étant devenu "l'Institut Nation de l'Information Géographique et Forestière"

L'épisode 8 de l'histoire vue du ciel sur les feux de foret c'est par là

Vous y trouverez en introduction un cadeau "Bonux", un inventaire "made in IGN" sur le parc aérien de la sécurité civile et si vous voulez en savoir plus sur les catalina de la sécurité civile allez donc voir par là ça vaut un détour

L'histoire vue du ciel par Toutatis!

Je vous met en ligne la partie 3 même si le sujet n'est pas terminé à mon gout, je ferai donc plus tard un épisode dédié aux voies Romaines. La partie 4 est en cours et devraient débarquer pour clore le sujet, mais je suis conscient des manque et des oublis donc on develloppera le sujet complètement dans des épisodes dédiés

la partie 3 se trouve par ici

Remerciements:

Special thanks to, Geoff Davidson, Chris England for their authorizations of use of their photos

J'oubliais...

Quelqu'un m'a demandé pourquoi je gardais l'adresse actuelle et pourquoi je ne passerais pas dans une adresse du genre "demoisellesdecreil.com"

Alors, je pourrais le faire mon hébergeur me le permet mais dejà celà me demanderait de changer l'adresse du blog, de payer une adresse.... j'ai déjà tenté l'expérience il y a bien longtemps et pour diverses raisons (technique, éditoriale...) ce ne fut pas concluant du tout.

Personellement je prèfère rester comme ça et maitriser toutes les ficelles quitte à avoir un site un peu "bricolo et bricolette ont un site internet" qu'un site pro ou je devrais déranger un webmaster toutes les dix minutes.

Ceux qui me connaissent bien le savent j'avais un site consacré au B-17 avant (le premier et le dernier entièrement dédié en Français) mais je hais les logiciels de mise à jour html, j'exècre le phpb et le message "fatal error" ne s'affiche plus ici alors qu'avant c'était régulier au grand désespoir de mon webmaster Ryan qui me disait souvent "Oh my god, what did you do hier Cédric, je vais passer la nuit à change that" (très amusant avec le recul mais le pauvre à passé nombre de nuits blanches par ma faute)

Et point de vue éditorial... no comment la neutralité ça a du bon ;)

Posté par F3V1 à 17:28 - Commentaires [0]

16 Janvier 2015

Bonjour à tous!

Pour cette année 2015 je vous souhaite tout d'abord une mauvaise année et une mauvaise santé.... non je rigole l'inverse bien entendu, il faut bien rigoler un peu surtout en ce moment...

J'en aurai bavé pour celle ci de mise à jour car au moment de publier tout, paf j'ai supprimé un sujet résultat j'ai du tout refaire en urgence.... trois heures de retard.... gniark!

Telex...

Cette semaine, Daniel B. un habitué du blog m'a fait parvenir un document de l'Armée de l'Air de 1972 résumant les avions mis en service dans l'IGN, pas de surprises majeures si vous suivez le blog depuis un moment. Je vous publirai celà pour la semaine prochaine le temps de mettre à jour les fiches correspondantes

Sur Ebay...

...On y trouve tout, quand c'est des "Charlie Hebdo" à 100.000 euros c'est des fumiers (3 euros sur google play) mais des fois des Demoiselles de Creil. A titre personnel je me méfie comme de la peste des ventes de photos sur Ebay car 20 euros la photos c'est cher mais c'est hors de prix pour des photos copiées à l'infini (40 centimes à l'automate du coin)

Et ici c'est gratuit non mais

fbgsp

 

ci-dessus: from ebay (promis je critique plus faut bien gagner sa croute d'après mes cours de boucherie on tourne autour des 5000% de marge)

 

400

(coll Bruno Ghils) allez donc voir par là ça vaut le déplacement

Et puisque c'est ça, allez donc voir par là

L'histoire de France vue du ciel: Par Toutatis!

Cette semaine nous entammons un cycle sur l'antiquité, dans ce numéro 7 nous parlons des Romain... oui les Romains, j'ai titré "nos ancètres les Gallo Romains" mais franchement j'ai l'impression que nous en sommes loin désormais ;)

Ce numéro 7 sera en plusieurs parties, au moins 4.

Cette semaine le 7.1 et 7.2 sont à 0 Euros seulement dans votre crèmerie favorite ;)

Je recapépète:

numéro 7 partie 1 les amphithéatres

Numéro 7 partie 2 Les théatres

Les anciens numéros

Avis aux abonnés du blog: vous risquez de ne pas recevoir la partie 3 en avance, je vous avertis juste qu'elle risque de trainer des pieds elle me demande un réel travail de recherches (pas que d'habitude j'en secoue pas une, mauvaises langues va!)

Abonnez vous bordel!

J'en profite pour vous inviter a vous abonner, si jamais vous voulez être avertis par mail avant tout le monde qu'un nouveau sujet à été posté (dans la colonne de gauche descendez à "newsletter"). Les abonnés ont en général les sujets 3 à 7 jours avant vous, simples mortels ;)

Je répond à vos questions...

Question de Stéphane G.: Y t'il un calendrier des vols en 2015 de prévu pour "Sally B"? a t'on une chance de la voir voler en France?

Réponse: le calendrier des vols pour fin mars mon Capitaine, si elle volera ou non en France.... il faut le demander aux organisateurs de meeting m'a t'on dit, sans lancer de polémiques ils ne demandent que ça que de venir en France, faut juste les inviter ;)

D'ailleurs si vous passez par Duxford et si vous le demandez gentillement, vous pouvez lui rendre visite dans son hangar 

Question de Olivier C.: quoi de neuf pour 2015?

Réponse: Pas de twitter, pas de version anglaise, je fais de la résistance sinon on va essayer de developper encore les activités de la maison avec un gros projet en particulier (croisons les doigts)

Le Facebook de la maison:

A chaque fois je veux vous en parler et a chaque fois j'oublie, merci pour vos très nombreuses mentions "j'aime" depuis début janvier, au début j'avais cru à une blague mais en fait non...

Si vous n'avez pas encore cliqué sur j'aime, vous pouvez sauver vos âmes de l'enfer éternel par ici

Un "histoire vu du ciel" reporté

Le 7 janvier dernier, cette mise à jour aurait du arriver, le 7 janvier dernier un "histoire vue du ciel bétisier / best of 2014" devait arriver, vous savez pourquoi il attendra un peu

Message personnel

4555693_3_7462_ill-4555693-15a5-a-je-suis-charlie-logo-640x468_7223c786d32c45a85ef8b599dbb4b5a6

Même pas peur!

Posté par F3V1 à 17:28 - Commentaires [0]

L'histoire vue du ciel épisode 7: Nos ancêtres les gallo romains (Partie 3 les voies romaines)

Dans l'imaginaire les voies romaines sont les autoroutes antiques. En Gaule, les voie romaine ne furent pas une invention. César le reconnait lui même dans la guerre des Gaules, les gaulois avaient déjà un reseau routier developpé. Voyageons sur les voie romaine ensemble.

La voie d'Andemantunnum

Cette voie sort de la ville d'Agustodunum (Autun) et part au nord est vers Andemantunnum (Langres) De nos jours un portion d'environ 11km existe toujours (voir ci dessous)

La voie d'Andemantunnum

La voie d'Autessiodurum 

Cette voie romaine sort d'Augustodunum (Autun) pour aller vers Autessiodurum (Auxerre) sortant de la ville par la porte d'Arroux. Une partie de cette voie Romaine est de nos jours recouverte en partie par la D 980. Son tracé rectiligne parfait est assez étonnant.

La voie d'Autessiodurum

Ci-dessus: la portion de la D980 qui reprend le parcours de cette voie romaine

La voie d'Autessiodurum2

Ci-dessus: Debut de la voie d'Autessiodurum quand celle sort de la ville par la porte d'Arroux

La voie d'Autessiodurum3

Ci-dessus: La secteur ou la voie romaine se sépare de la route, de nos jours elle n'a plus son pavage romain, vous n'y trouverez que du bitume

Voie romaine du Mont Sainte odile

En Alsace, en haut du Mont Sainte Odile se trouvait un important centre Romain. Sur les pentes, quelques fois dans la foret se trouve une voie romaine parfois bien conservée

voie romaine mont sainte odile

 

Voie Romaine du Camp de Mourmelon (de Reims à Metz)

Voici un vestige bien preservé, qui le resteras sans doute mais qui mériterait bien de rencontrer un archéologue. Cette voie romaine dors sous la terre mais si son tracé est respecté de nos jours. Cette voie est un vestige de la voie romaine de "Reims à Metz" qui n'est a surtout pas confondre avec celle de Suippes qui est une variante plus récente nommée "De Reims à Metz via Verdun"

voie romaine mourmelon

 

Vue sur une carte de France on devine d'un coup d'oeil que le tracé de cette voie romaine a été repris par nos routes modernes.

voie romaine mourmelon1

 

Voie Romaine du Camp de Suippes (de Reims à Metz via Verdun)

Un peu plus loin, dans le camp de Suippes deux morceaux de Voie romaine sont à signaler, le premier est plutôt visible et semble être dans la même situation qu'à Mourmelon... dans l'attente d'un archéologue... 

voie romaine suippes

 

Un peu plus à l'est la voie Romaine devient très difficile à décerner sur ces clichés des années 1960 (ci dessous) je vous ai donc mis la ligne magique pour vous aider, le tronçon, quand on regarde une carte d'etat major des limites administratives suivent ce morceau de voie.

voie romaine suippes2

 

Ce tronçon est long, plus de 13 km de longueur, pour vous donner un appercut complet je n'ai aucune photo disponible, sauf peut être des missions de très haute altitude.... et encore...

voie romaine suippes3

Ci-dessus: la moitiée du tronçon est représenté avec la ligne magique pour vous aider, mais un oeil exercé et habitué la verra sans la ligne magique du premier coup d'oeil

Mais les aventures de cette voie romaine n'en finissent pas pour autant, plus à l'est encore elle réapparait en foret des Hauts Bâtis pour une dizaine de kilomètres supplémentaires (ci-dessus). Cette voie Romaine n'est pas à confondre avec la voie romaine "Reims Metz" plus ancienne, celle ci étant la voie de "Reims à Metz via Verdun".

voie romaine suippes5

voie romaine suippes4

 

Voie Romaine de Reims à Cologne

La portion sortant de Reims est "dans son jus" puisque ce n'est à ce jour qu'un chemin de terre de 8 km de long, parfaitement rectiligne c'est l'exemple même de la voie romaine

voie romaine reims à Cologne

 

Au sud de Boult sur Suippes ce chemin de terre devient la D74 puis disparait quelques kilomètres plus loin à Rethel

L'Etoile de Bavay

Ce nom provient de la petite ville de Bavay dans le nord. Cette ville était sous l'empire Romain un important noeud de communication d'où partait pas moins de 7 voie romaines dans toutes les directions

étoile de bavay

Si de nos jours toutes les Voies Romaines sortant de Bavay sont devenues des routes, un magnifique forum Romain à été mis au jour.

forum de bavay

ci dessus: Le forum Romain de Bavay en 1965

Voie de Bourges à Sancerre

Cette voie romaine s'étend de nos jours de Bourges à Sancerre par tronçons sur environ 35 km (ci-dessous)

bourges sancerre

 

Au sud de Bourges,  une autre voie romaine s'éteind sur 15 km environ. Sur les cartes elle est nommée "chaussée de César" mais les historiens s'accordent à dire que la véritable "Chaussée de César" se trouvait entre Paris et Rouen. Elle est au 2/3 recouverte par deux départementales qui reprennent son parcours mais entre celles ci elle est un chemin de terre (ci-dessous)

chaussée de cesar

 

Voie romaine de Chauvigny à le Blanc

Tronçon de 27 kilomètres quelques fois coupé par des départementales qui reprennent son tracé. On peux lier celle ci à la voie nommée "Chaussée de César" au sud de Bourges leur orientation étant la même.

Voie romaine de Chauvigny à le Blanc

Ci-dessus: encadré le debut de cette voie qui selon les cartes continue vers le bas de la photo mais je ne sais pas si vous etes de mon avis mais elle devait continuer un peu plus haut  (au nord est donc). Je ne vous met pas tout le tracé mais après vérification elle part en réalité de le Blanc mais n'est pas mentionnée sur les cartes.

Posté par F3V1 à 16:56 - Commentaires [0]
20 janvier 2015

L'histoire vue du_ ciel épisode 8: Quand la forêt brûle

En France celà est admis, la foret à toujours brulé depuis des temps immémoriaux. Ainsi, le premier feu de forêt que la chronique ait retenu date de 1271. Ce qui est admis aussi c'est que la fréquence des feux de forêt à beaucoup augmenté de nos jours. 

J'ai moi même découvert l'aviation à l'été 1990 lors des grands incendies de foret, les Canadair venaient écoper au large des plages de Sète a quelques centaines de mètres des plages.

Cette histoire vue du ciel est dédiée à ceux qui ont laissé leurs vies en combattant des incendies.

Introduction: Les bombardiers d'eau

Le matériel de lutte contre les feux de foret sont divers et variés, Canadair CL-415 (de nos jours), Canadair CL-215, Tracker, Catalina, j'en oublie sans doute

canadair

Ci-dessus: le parc de lutte contre les incendies en 2003

canadair1

 

Ci-dessus: Le parc en 1996

canadair2

 

Ci-dessus: le parc en 1978

canadair4

canadair3

Ci-dessus: En 1969, l'époque du Catalina se termine, deux Catalina au parking avec un CL-215

canadair6

canadair5

Ci-dessus: En 1964, toujours les Catalina

canadair7

Ci-dessus: cliché infrarouge de 1975

Roquebrune sur Argens

Le 6 juillet 1990, sur les hauteurs de Roquebrune, un incendie de forêt ravage plus de 500 hectares de foret, le cliché ci dessous date de l'été suivant mais la cicatrice claire de l'incendie tranche sur la végétation

roquebrune sur argens 1991

Malarce sur la thine

Le 16 aout 1990, un incendie de foret ravage une cinquantaine d'hectares de foret, ces image infrarouge de l'été suivant montrent les degats

malarce sur la thine

 

Gémenos

Le 21 aout 1990 un départ de feu fini par ravager 770 hectares de foret, l'été suivant la montagne porte encore les marques de l'incendie

gemenos

Collobrières

Funeste 21 aout 1990, le feu dévore plus de 9000 hectares de foret. Un si vaste incendie qu'un cliché IGN ne suffit pas à le résumer dans sa taille.

collobrieres

 

Marseille

Toujours le 21 aout, presque 3000 hectares partent en fumée au sud de Marseille

marseilles

 

Gajan

22 aout 1990, le feu à sauté la vallée, 200 hectares environ ont brulé

gajan

 

Feu de la foret des landes

En aout 1949, la situation est grave sur le front des feux de foret, au 18 aout 100.000 hectares de foret ont brulé. Le 19 aout, un incendie se déclare dans une cabane par une simple cigarette mal éteinte, les forts vents embrassent un foret sèche et mal entretenue,  en quelques minutes 82 sauveteurs sont brulés vifs, c'est la pire catastrophe que la France ait connu dans les feux de foret

feu foret des landes

Ci-dessus, un an après la catastrophe à la place de la foret, un paysage lunaire.

Feu de la montagne Sainte victoire

Du 28 au 31 Aout 1989, la magnifique montagne Sainte victoire s'embrasse, 5000 hectares sont réduits en cendres et 3 ans après ce feu, la montagne à du mal à s'en remettre

montagne sainte victoire

Posté par F3V1 à 06:30 - Commentaires [0]

Le "G.E.P." Groupe des escadrilles photographiques (1950-1962) par Jean Faivre

          En 1950, le service de la photographie aérienne devenait le Groupe des Escadrilles Photographiques le "GEP"; les premiers LéO 455PH entrèrent en service en automne 1949 et formèrent le Groupe 30. Les LéO 453 prirent leur fonctions en 1951 et constituèrent le groupe 40. Le Groupe 10 rassemblait les NC 701 et le Groupe 20 les premières "Flying Fortress" B-17 déjà en service depuis 1948 et dont nous aurons l'occasion de reparler par la suite.

captur12

Ci-dessus: Les LéO 455PH de l'IGN (DR)

          Fin 1947, les escadrilles de l'IGN s'installèrent définitivement à Creil, dans l'OIse. sur une infrastructure datant du passage de l'occupation nazie sur notre sol. Ce fut jusqu'à l'arrivée de la base aérienne 110 en 1954 une épopée un peu folklorique car nos machines "taxiaient" sur la voie communale et décollaient sur une ancienne piste allemande en auto-contrôle. C'était épique et souvent amusant de voir un gros aéronef avançant lentement sur la route et face à lui apercevoir des véhicules marquant un temps d'arrêt avant de s'égailler dans les champs bordant la dite voie.  Dès 1954, nous avons utilisé la piste d'envol et les moyens militaires, mais il fallut attendre 1971 pour avoir un taxiway nous reliant directement à la BA 110 de l'Armée de l'Air.

485728photo143_zps1c39b791

Ci-dessus: F-BGOE en révision dans le grand hangar de Creil

          Juin 1950 vit la fin de la construction de notre hangar actuel ; auparavent seuls deux abris en tôle coté nord et sud, le batiment opération et quelques baraques en planches vestiges de la guerre passée subsistaient, y compris un blockhaus assez important au lieu et place de notre reserve d'eau actuelle. Deux Junkers 52 acquis en 1948 auprès de l'Aéropostale vinrent completer la flotte, mais ces deux avions ne furent jamais équipés pour les prises de vue aériennes. Ces deux machines avaient pour vocation le transport des matériels et du personnel des différents Groupes. Le F-BALD arriva le 17-09-1948 et fut réformé le 25-05-1955.

ju52

Ci-dessus: Les deux Ju-52 de l'IGn vus à Creil en 1950

Le F-BAJD arriva le 19-10-1948 et fut réformé le 25-05-1955. Ces appreils effectuaient des missions entre l'hexagone et l'AFN pour le groupe 30 et la métropole, le Togo et Madagascar pour le Groupe 20. Le patron de cette époque fut M. Gleize ; ancien pilote de chasse qui sortait de l'aéronavale avec le grade de Lieutenant de Vaisseau ; il entra à l'IGN le 1er décembre 1947 qu'il ne quitta qu'en octobre 1965. Entre temps le GEP s'était transformé en 1962 en Groupe des escadrilles de l'IGN.

Le Groupe 40 "LéO 453"

Deux des quatre avions du groupe ont eus une activité réduite.

- Le F-BBYY arrivé le 23-03-1951 collectionnat les accidents:

                     - Le 20-04-1951 à l'attérissage

                     - Remis en état pour une mission en Indochine, une sortie de piste à Tan-Son-Nhut le 11-09-1952 endommagera encore l'avion

                     - Ceci n'empêchera poas l'avion de partir sur le Pacifique le 23-04-1954, où après avoir travaillé sur la Nouvelle Calédonie, il sera                                  abandonné sur place à Tontouta le 06-11-1955.

- Le F-BBYV arrivé le 14-02-1951, missions sur l'hexagone et en Guinée. Départ en mission en In dochine le 01-09-1952, retour à Creil le 16-09-1953.   Missions en Afrique Equatoriale, dernier vol le 09-03-1955, réformé le 25-11-1955.

- Le F-BBYX Arrivé le 22-02-1951, missions en métropole et en Guinée. Avion détruit suite à accident à Conakry le 12-11-1951 à 16h25 locale. Bilan tragique 3 morts, l'appareil totalisait 88 heures de vol depuis sa sortie de l'AIA.

- Le F-BByz Arrivé le 09-05-1951. Missions sur l'hexagone. Avion détruit suite accident (au cours de son voyage aller sur l'Indochine) à Viunon sur Verdon le 01-09-1952, l'équipage est sauf.

Le chef de la section technique du GEP etait mécanicien dans cet avion. Surnommé "petit paletot" à cause d'un vêtement genre pied de poule, il laissera dans cet accident sa veste entièrement brulée dans cet accident mais gardera son surnom.

A suivre par ici

Posté par F3V1 à 02:52 - - Commentaires [0]


14 janvier 2015

l'histoire vue du ciel épisode 7: Nos ancêtres les Gallo Romain (partie 2: les théâtres romains)

Sans doute un peu moins connus du grand public que les Arènes, les théatres romains étaient en réalité des chefs d'oeuvre de l'accoustique

Théatre d'Autun:

A tout seigneur, tout honneur. Vous me direz que je fais du favoritisme? même pas! il est le plus grand par la taille et la capacité de tout l'empire romain dans sa partie occidentale.

Construit à flanc de colline au 3eme siecle de notre ère il a comme beaucoup d'autre servit de carrière de pierre. Il pouvait à l'époque contenir 20000 personnes et avait pour voisin un amphithéatre, aujourd'hui disparut

autun 1962

 

Mais mais mais... Augustodunumù, ville Gallo Romaine importante avait la particularité rare d'avoir deux théatres antiques, une particularité partagée avec Lyon (quoi que Lyon c'est un théatre antique et un odéon antique).

Dans un secteur en dehors des murs de la ville fut retrouvé en 1976 un second théatre romain. A cet emplacement, on supposait depuis longtemps qu'il se "trouvait quelque chose" vu la presence de ruines dans un champs. En 1976, lors d'un vol en avion fut découvert un second théatre encore enfouis sous terre.

2th romain

Ci-dessus: j'avoue qu'il m'a été presque impossible de vous trouver des marques claire, le théatre se trouve dans ce champs si l'on passe un long moment on en devine la forme. l'endroit n'ayant jamais été fouillé, je ne vous donnerai pas sa localisation exacte (un indice c'est super dur à trouver). Ce cliché est de 1976 année de sa découverte mais il fut découvert selon la technique de "l'archéologie aérienne" qui implique de voler un lendemain de jour de pluie, tôt le matin par beau temps, des critères que n'avait pas forcément l'IGN pour ses prises de vues.

2th romain1

Ci-dessus: Seconde chance pour en appercevoir les formes... 

2th romain2

 

Ci-dessus: Le cliché original de la découverte (photo René Goguey)

Selon les premiers sondages des archéologue il aurait été construit entre le 1er siècle avant notre ère et le 1er siècle de notre ère. Antérieur donc à son grand frère encore existant, il se serait effondré sur lui même

Argenton sur Creuse

Un oubli de ma part que l'on m'a rappelé (et j'en remercie son auteur). Probablement construit au 1er siècle de notre ère il est rasé et abandonné ensuite. Les clichés aériens ne laissent que peu de doute sur la présence de l'édifice (ci-dessous), il est finalement mis au jour dans les années 1980 (en bas)

argentant sur creuse

 

argentant sur creuse2

Odéon antique et théatre de Lyon / Fourvière

Tout deux furent construits au second siècle de notre ère et abandonnés au 6eme ils sont progressivement redecouvert un millénaire plus tard puis sauvegardés définitivement au siècle dernier

fourviere 1947

Ci-dessus, le site en 1947

Théatre antique de Vienne

vienne 1947

Construit au 1er siècle de notre ère, il est redécouvert en 1908, restauré puis inauguré entre 1922 et 1938. Il sert de nos jours pour des manifestations culturelles et est le second plus grand de France après celui d'Autun

Théatre antique d'Aix en Provence

Il est le théatre qui fut découvert le plus récemment en France, son dégagement date de 2004. Son existance a été longtemps débattue même si au moyen age les habitants du quartier savaient parfaitement ce qui se trouvait sous leur pieds.

aix en provence 1979

En 1979 le théatre antique se trouve en partie sous ce terrain vague.

aix en provence 2004

En 2004, quelques vestiges apparaissent

aix en provence 2014

 

Les vestiges de nos jours

Théatre antique d'Orange

Véritable merveille du 1er siècle de notre ère qui a traversé le temps, le théatre antique est représenté ci-dessous en 1922, plus ancien cliché existant. Il fut réutilisé comme fortification, puis envahis d'habitations. Mais il a survécut et a été inscrit au patrimoine monidal de l'UNESCO en 1981 (seulement....)

th orange

Théatre antique de Mandeure

Construit au 1er siècle de notre ère, il sert de carrière a partir du 4eme siècle, l'archéologie s'y interesse progressivement à compter du 18eme siècle.

th mandeure

Théatre antique de Vendeuil Caply

C'est l'IGN qui est à l'origine de la découverte de ce théatre. En effet la mission de 1955 laisse clairement deviner l'emprunte du théatre qui se trouve alors sous terre

vendeuil chaply

vendeuil chaplyb

Théatre antique de Lillebonne

Edifice du 1er siècle, il est fouillé au début du 19eme siècle. Il a la particularité d'être un théatre / Amphithéatre son angle dépassant les 180°

th lillebonne

 

04 janvier 2015

l'histoire vue du ciel épisode 7: nos ancêtres les Gallo Romain

Les Amphithéatres Gallo Romain sont sans doutes les plus célèbre et imposants vestiges de cette p^ériode au travers de la France. Voyageons donc dans le temps grace au travail phoitographique des Demoiselles de creil.

Autun

Aujourd'hui disparut cet amphithéatre était selon les archéologue le plus grand de Gaule, construit au debut de deuxième siècle de notre ère des ruines semblaient exister encore au 17eme siècle. De nos jours le tracé des rues laisse deviner son emplacement. Son destin fut sans doute assez identique a ses homologues disparus abandonné à la chute de l'empire romain démolis pour construire d'autre monument, les habitation l'encerclent avant de le recouvrir totalement

amphitheatre autun

 

Rodez

Aujourd'hui lui aussi disparut il est l'un des rares à ne pas avoir laissé de trace visible dans l'emplacement des rues

rodez 1950

 

Poitier

Construit dans le 1er siècle de notre ère, il est progressivement abandonné, pillé puis recouvert par les hab itation ses derniers restes majeurs sont détruits en 1858. Les derniers vestiges sont finalement classés, les rues gardent l'empreinte de celui ci de nos jours

 

poitier 1945

 

Limoges

Détruit en moyen age et recouvert par de nouvelles construction, il n'en reste que peu de traces de nos jours

 

limoge 1926

 

Bourges

Abandonné au 4eme siècle, démembré pour ses pierres, la ville reprend le dessus mais le batiment disparut à laissé une empreinte

 

bourges

 

Beziers

Construit vers 80 de notre ère, il sert de carrière au moyen age et fini par disparaitre. Ses derniers restes sont finalement classés monument historique

 

beziers

 

Tours

Construit sous Auguste au 1er siècle de notre ère, il est agrandit au second. Au 9eme siècdle un pan de facade s'effondre, il est réparé à l'aide de pierres d'un autre édifice gallo romain. La dernière mention de l'édifice date de 919. Au moyen age il est détruit et recouvert de nouvelles habitations. De nos jours les fondations sont toujours visible sur de nouvelles habitations

 

tours

 

Senlis

Les arènes de Senlis sont un cas assez particulier, puisqu'elles appartiennent de nos jours à une association privée. Au 19 eme siècle, persuadés que les arène se trouvent ici, il est décidé d'acheter le terrain et de le fouiller. De nos jours c'est toujours la même association qui les possèdent.

senlis 1966

 

Saintes

Construit en 40 de notre ère, son sort est classique, abandonné à la chute de l'empire romain, utilisé comme carrière de pierre au moyen age, on le redécouvre au 19eme siècle. Il est finalement rénové au 20eme siècle

 

saintes 1937

 

Toulouses

Construit en 40 de notre ère, on peux avouer qu'il est revenu de très loin. Connut de longue date, les première fouilles datent de 1839 et s'étendront jusque dans les années 1980. Abandonné dans le moyen age, utilisé comme carrière de pierre, puis de décharge, envahis par l'urbanisation, il est finalement classé monument historique en 1974

toulouse 1950

toulouse 1924

 

Périgueux

Construit au 1er siècle de notre ère, il est remblayé au moyen age, son centre devient un jardin public (jardin des arènes). La plus grande partie des arènes est ruinée ou ensevelie

 

perigueux 1948

 

Nîmes

Construit entre 70 et 80 de notre ère, c'est une véritable merveille qui a traversé les affres du temps. A la chute de l'empire romain, elles sont reconverties en forteresse puis en village fortifié. Dans le milieu du 19eme siècle l'édifice est remis dans son état d'origine et utilisé pour diverses utilisations. En 1786 un decret royal ordonne la destruction des habitations située à l'interieur, mais par la faute de la révolution il restera sans suite. En 1812, un decret impérial renouvelle cet ordre qui est cette fois éxécuté. Dans les années 1850 il est profondément restauré sous sa forme actuelle.

nimes 1921

 

Paris

Construites au 1er siècle de notre ère, elles sont détruites à la fin du 3eme siècle. En 577 Chilpéric ordonne leur reconstruction pour y donner des spectacles. On sait désormais par le biais de divers textes qu'elle resteront en l'état jusqu'au 17eme siècle. La dernière mention écrite date de 1675 ou Adrien de Valois parle d'elle mais leur comblement aura commencé sous Phillipe Auguste quand celui ci ordonne la construction d'une nouvelle enceinte. Les arènes sont retrouvées en 1859 un peu part hazard. A peine les fouilles terminées que les arènes sont menacées de destruction. c'est Alors Victor Hugo lui même qui fera pression avec quelques autres pour qu'elles soient conservées. La ville de Paris s'en porte alors acquéreur

Les fouilles se termineront à la fin de la première guerre mondiale les immeubles voisins construit par dessus les laissant incomplètes.

arènes de Lutèce 1945

 

Fréjus

Construites au 1er siècle de notre ère, elles sont abandonnées à la chute de l'empire romain, elles s'ensablent petit à petit. Les premières vraies fouilles datent de 1829, mais le dégagement total sera du dans les années 1959 à la rupture du barrage du malpasset qui épargne les arènes et chasse le sable.

frejus 1962

frejus 1954

 

Ci-dessus: le premier cliché date d'après 1959, le second d'avant la rupoture du barrage

Arles

Les arènes sont construites entre 80 et 90 de notre ère. Elle ont deux points communs avec celles de Nîme. Les archéologue s'accordent sur le point qu'elles sont jumelles entre elles même si celles d'Arles sont plus récentes, aussi leur état de conservation est assez impressionnant.

A la chute de l'empire, les arènes d'Arles sont utilisée jusqu'en 550 puis transformées en fortification, puis en village fortifié. En 1516 le Roi de France François 1er se désole qu'elles soient dans un "si triste état". Certains témoignages décrivent alors un bidonville habité par des population pauvres.

Au 18eme siècle on commence à exproprier les habitant, cette démarche se termine alors en 1825, elles sont restaurées puis innaugurées en 1830, les dernioère maisons des arène seront démolies dix ans plus tard. De nos jours de très important travaux de restauration ont été entrepris. 

Les arènes d'Arles sont classée monument historiques en 1840 et a l'UNESCO en 1981 (ce qui n'est pas le cas de celles de Nîmes

arene arles

 

 

 

Posté par F3V1 à 17:22 - Commentaires [0]
24 décembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 6: Quand la mer de glace s'en va

On parle beaucoup du réchauffement climatique et en particulier de la fonte des glaciers. Dans ses fonds photographiques, l'IGN à des clichés assez parlants sur le sujet.

Mer de Glace (Massif du Mont Blanc)

A tout seigneur, tout honneur. Au 18e siècle la mer de glace était visible de Chamonix et de la vallée et du Hameau des Bois. Le premier cliché aérien date de 1939. La mer de glace s'appelait au 19e siècle le glacier des bois car il terminait sa route dans la vallée au hameaux des Bois non loin de Chamonix. Plus tard la partie haute du glacier fut baptisée "mer de Glace" par deux alpinistes anglais. La partie basse, le glacier des bois à disparut de nos jours.

mer de glace 1939

 

Cliché de 1939, le 23 juin très exactement

mer de glace 1949

 

Cliché de 1949, le 4 septembre exactement, toujours en période estivale en dix années la fonte est assez impressionnante.

mer de glace 1960

 

Cliché de 1960, le 1er septembre exactement, Je met cette photo car elle est en haute résolution, pour le plaisir des yeux

mer de glace 1960b

Toujours en 1960, je vous met des indicateurs approximatifs, n'étant pas glaciologue ou Géographe ils sont à prendre tels qu'ils sont je suis ouvert à la critique ;)

mer de glace 1967

Nous sommes le 19 Aout 1967, en plein été, le recul est important mais gardons les réserves qu'il faut tout de même. Je ferai l'impasse sur 1970 ou je trouve que rien n'a bougé (à titre personnel)

mer de glace 1980

Nous sommes le 3 septembre 1980 (dix jours avant ma naissance) hélas le recul ne fait pas débat.

mer de glace 1989

 

Nous voici en 1989, le recul continue.

mer de glace 2000

 

En l'an 2000, un lac glacière s'est formé, il y en a deux de nos jours

mer de glace 2014

De nos jours, en 2013/2014, à titre informatif 1949 y est situé mais le comparatif avec l'an 2000 sera facile en raison de la présence du premier lac.

Glacier d'Argentière

Ce glacier voisin de la mer de glace n'a pas été épargné par le recul et d'un phénomène identique à la mer de glace, il est séparé en deux de nos jours en parties basses et hautes, sa partie basse n'a pas disparut pour le moment

argentière 1939

 

23 juin 1939: le glacier termine sa course à environ un kilomètre d'Argentière

argentière 1949

 

4 septembre 1949: il n'a quasiment pas reculé en dix années.

argentière 1960

 

31 mai 1960: Le recul est spectaculaire, d'environ 700 mètres sur onze années

argentière 1970

9 septembre 1970: Il n'a pas bougé sur dix années

argentière 1979

4 septembre 1980: J'aurais tendance à dire qu'il a légèrement avancé

argentière 1989

28 aout 1989: état stable

argentière 2000

1er aout 2000: La pointe est stable mais la séparation entre les deux parties est visible

argentière roch 2000

 

En l'an 2000, le rocher apparait pour la première fois sur les clichés

argentière roch 2004

 

En 2004, il s'agrandit

argentière roch 2013

 

De nos jours sa progression n'est pas rassurante

Glacier du Tour:

Ce petit glacier du massif du Mont Blanc a été le stade d'un dramatique accident mortel, qui fit 6 victimes en 1949. A cette époque, le glacier était suspendus, les 6 victimes se sont aventurée sous celui ci lorsqu'il s'est effondré.

Je dois avouer, que j'ai du mal à voir l'éventuelle progression, je vous laisse donc seuls juge des clichés datés.

glacier du tour 1939

 

29 juin 1939:

glacier du tour 1949

 

4 septembre 1949:

glacier du tour 1960

 

31 mai 1960:

glacier du tour 1970

 

15 septembre 1970:

glacier du tour 19804 septembre 1980:

glacier du tour 1990

 

29 aout 1989:

glacier du tour 2000

 

10 aout 2000:

glacier du tour 2004

 

26 juin 2004:

Glacier des Bossons et glacier de Taconnaz

Le glacier des Bossons est connut pour "recracher"depuis plusieurs décénnies des restes des plusieurs accidents d'avions

bossons 1939

1er juin 1939: le glacier est Bossons est en bas. Au 19e siècle il descendait si bas qu'il menaçait de couper la route.

bossons 1949

 

4 septembre 1949: Dix années plus tard le recul des deux glaciers est impressionnant, le climat peut avoir un rôle, cette année là, le mois de septembre fut nationalement plus chaud que la normale de 3°c

bossons 1959

9 septembre 1959: Il fait moins chaud, le glacier des Bossons à repris du terrain, celui de Taconnaz n'a resque pas bougé

bossons 1970

17 septembre 1970: le glacier a avancé, la pointe du glacier des Bossons se trouve à environ 1 kilomètre de la route, ce mois de septembre peut être comparré à celui de 1959 au niveau des températures

bossons 1980

4 septembre 1980: Situation identique

bossons 1989

29 aout 1989: La situation est stable

bossons 2000

29 juin 2000: le glacier à reculé d'un demi kilomètre

bossons 2004

30 juin 2004: Recul situé à deux bons kilomètres de la route, depuis le recul est presque stabilisé

Ce que l'on risque de ne plus jamais revoir

 

pointe glacier bossons 1960

La pointe du glacier des bossons en 1960.

ancienne moraine bossons 1960

Une ancienne Moraine est la partie que le glacier creuse sous lui en avançant, ici l'ancienne Moraine du glacier des Bossons qui montre la grandeur passée du glacier. De nos jours cette même ancienne Moraine mesure environ 1300 mètres

 

 

13 décembre 2014

Samedi 13 décembre 2014

Bien le bonjour a tous!

L'histoire de France épisode 5:

Je vous l'avait promis, cet épisode à mis du temps à venir mais le voilà. Cet épisode vous entrainera dans la Normandie d'après guerre, à cette époque ou les vaches Normandes partageaient leur paturage avec des épaves de Blindés. Pour les abonnés, l'artcle leur est parvenu en avance (l'avantage de l'abonnement au blog) il en fut de même pour les fans Facebook sauf que là je l'ai amélioré.

le dézert 1947

 

Cliquez sur l'image pour voir l'article.

Actu B-17 2015

Deux choses majeures à retenir pour l'année à venir, déjà "Sally B" qui devrait revoler en 2015 après une année 2014 qualifiée par l'équipe de "fructueuse". Elle se trouve actuellement en révision générale à Duxford et d'ailleurs, elle est visitable dans son hangar de Duxford et dites vous bien qui si on ne la voix pas en meeting en France... c'est qu'elle n'y est pas invitée ;)

Seconde chose majeure c'est qu'au pays du B-17 une nouvelle épave sera découverte l'année prochaine, l'info nous viens de mon amis Don Brooks (le toujours bien renseigné). L'épave du 42-102715 (N66573) a été localisée dans le Montana. L'avion, un bombardier d'eau, s'y était écrasé non loin de Superior en juin 1979

2102715-3

Infos diverses et variées

J'ai la possibilité technique de passer les fiches et article du blog en pdf, moyennenant un peu de travail, et de les mettre en téléchargement à la fin de chaque article, faites moi savoir votre avis là dessus ;)

Cette semaine on m'a demandé pourquoi le rythme des mises à jour n'était pas régulier. En fait il y a deux raisons majeures, déjà ma vie privée qui aura toujours la priorité, eh oui je n'ai pas de photos de B-17 collés à mes murs ;). Ensuite il y a l'actualité et les infos qui des fois viennent.... et des fois non...

J'ai trouvé celle ci sur un forum Américain (qui dit en passant pique des photos ici en supprimant les crédit de mes contributeurs)

F-BEEA

Elle aurait été prise durant le tournage du film Docteur Folamour.

Une autre, que je vous avait montrée, elle avait été alors taguée pour la vendre à prix d'or sur Ebay.... Quand je vous dit que tout termine sur ce blog au final (vendu ou non)

1_zps347278bb (1)

Une dernière que je vous passe, je crois que je l'avait déjà mise mais je suis pas sur.

Et enfin une F-BEEA qui ne m'est pas inconnue mais dans le doute je la met quand même

485643-withscanner175_zps7707b83e

Sur ce je vous souhaite une bonne semaine, en espérant être un peu plus productif la semaine prochaine ;)

Posté par F3V1 à 20:19 - Commentaires [1]
04 décembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 5: Après la bataille

Cet article est une véritable épopée qui à commencé en 2013. Par le plus grand des hasards je tombe sur le "cimetière de blindés" de Couvrechef (au nord de Caen). J'ai été étonné de découvrir qu'après guerre des blindés se trouvaient encore en Normandie. Dans mon imaginaire la Normandie avait été nettoyée dès la fin des hostilités.

C'est en premier Thierry F. que je tiens à remercier. Même si j'ai toujours eus un grand interet pour les blindés je n'avais pas la connaissance pour identifier des épaves. Après deux ans de recherches je peux affirmer que là ou est passée l'armée Américaine on retrouve peu d'épaves.

Carpiquet (1945)

CARPIQUET 1945

 

Ces véhicules sont ils stockés ou de passage je l'ignore.

Les Ifs (1947)

 Un blindé non identifiable (soit allemand soit Américain) on note que trois ans après sa destruction on devine encore la violence du choc.

les ifs 1947

 

Est de Caen (1946)

 A cet endroit, de nos jours se trouve un port de commerce, à l'époque quelques épaves demeurent. Elles sont difficilement identifiables, la première est orientée au sud, la seconde au nord.

est caen 1946a

est caen 1946

 

Sud Ifs (1946)

 Ne confondez pas ce village situé dans la banlieue sud de Caen avec celui cité plus haut qui se trouve en secteur américain.

sud ifs2

sud ifs

 

 

Fontenay le Pesnel (1946)

fontenay le pesnel 1946

 

Ci-dessus: 3 Bren Carrier 

fontenay le pesnel1946b

 

Ci-dessus: Un panzer IV

fontenay le pesnel1946a

fontenay le pesnel1946

 

Ci-dessus: Plus clair, l'avant d'un sdkfz 251 

Saint Gilles (1947)

 

saint gilles 1947

 

Ci-dessus: Un Panzer IV se trouve dans un fossé, trois ans après sa destruction 

Tessy sur Vire (1947)

 

tessy sur vire 1947

 

Estry (1946)

 Dans ce village eus lieu de très violents combats pour la libération du village entre forces Britaniques et Allemandes. Tous els blindés semblent être des Churchill

estry 1946f

estry 1946e

estry 1946d

estry 1946c

estry 1946b

estry 1946a

estry 1946

Nord est de Jurques (1947)

ne jurques 1947

 

Evrecy (1946)

 

evrecy 1946

 

Ci-dessus: Panzer Tigre, sans tourelle

evrecy1946a

 

Ci-dessus: La tourelle du Panzer Tigre présenté précédement

evrecy1946b

 Ci-dessus, Vue d'ensemble afin de se donner un idée générale

Condé sur Noirreau (1947)

condé sur noireau 1947

 

Ci-dessus: Char Stug III (a confirmer) 

Cagny (1947)

cagny 1947

 

Ci-dessus: un probable Bren carrier, avec des vaches 

Le dezert (1947)

le dézert 1947

 

Ci-dessus: Un Char Panther Allemand, sans doute l'un des plus beaux clichés qu'il m'ait été donné de trouver 

La rue de l'Eglise (1947)

la rue de l'eglise 1947

 

Ci-dessus: un char Panzer IV et un char Panther 

Le Champs du Bout (1946)

 

champ du bout 1946

 

Ci-dessus: Un char Panther retourné par un impact de roquettes 

Couvrechef (1946)

Le "fameux" cimetière de blindés de Courvrechef dont je vous parlais en introduction, avec le recul je me demande s'il n'est pas le résultat de l'évacuation des épaves de l'agglomération de Caen

couvrechef 1946détail3

couvrechef 1946détail2

 

Ci-dessus: 4 panzer IV, 3 sherman, 3 panther (a vous de les retrouver)

couvrechef 1946détail1

 

Ci-dessus: Char Sherman

couvrechef 1946détail

couvrechef 1946d

 

 Ci-dessus: 2 Sherman et 2 Bren Carrier

couvrechef 1946c

couvrechef 1946b

couvrechef 1946

 

Sud de Tournai sur Dives (1945)

Nous voici dans la poche de Falaise, le fameux Chaudron, après guerre c'est le secteur de Trun et Tournais sur Dives qui regorge d'épave, pas trop Falaise

sud de Tournai sur Dives1945

 

Nord de Tournai sur Dives (1945)

 

nord de tournai sur dives 1945e

 

Ci-dessus: a droite un sdkfz 251

nord de tournai sur dives 1945d

nord de tournai sur dives 1945c

nord de tournai sur dives 1945b

nord de tournai sur dives 1945

 

Note: Toutes ces photos proviennent d'un même secteur très restreint, on peux en déduire que la bataille fut rude à cet endroit 

Sud de Necy (1946)

 Toujours la poche de Falaise-Chambois

sud necy 1946d

sud necy 1946c

sud necy 1946b

sud necy 1946

 

Sannerville (1946)

sannerville 1946

 

Ci-dessus: Un char Panzer IV

Nord de Trun (1945)

Dans un champ au nord de Trun, de nombreuses épaves sont présentes, certaines sont toujours au milieu des impacts. étrangement, toutes les épaves se dirigent vers le nord.

trun 1945d

trun 1945c

trun 1945b

trun 1945a

trun 1945

 



Fin »