" />
22 mai 2013

Les Reconstruction Finance Center

A la fin de la guerre, environ 34000 avions ne servent plus à rien dans l'USAAF, rapidement la question du devenir de ceux ci va se poser. Un organisme Fédéral va donc être chargé de la revalorisation de ces avions: la Reconstruction Finance Corporation. 30 centres sont créés au travers des Etats Unis, tous sur de anciennes bases la plupart du temps situés dans des zones désertiques ou rurales, chaque terrain devient alors un Reconstruction Finance Center. Une fois sur place les avions sont classés en deux catégories: 

- catégorie 1: les avions obsolètes (B-24, B-17, P-38, P-40, P-39, B-26 Maurauder, B-25 Mitchell...)

Cette catégorie 1 pouvait être destinée au feraillage voir la revente

- catégorie 2: la réserve stratégique (B-29, C-47, A-26, P-47, P-51)

kingman3

ci-dessus: Des B-17 au RFC Kingman en 1945 (D.R.)

Cette catégorie 2 concernait les avions pouvant être encore utiles, beaucoup de C-47 furent revendus à des compagnies aériennes, les B-29 et A-26 servirent respectivement jusqu'en Corée et Vietnam, les P-47 et P-51 furent massivement affectés dans l'Air National Guard

Une fois ce gigantesque tri effectué dans l'USAAF un total énorme de 117210 avions terminèrent en RFC en novembre 1945, soit un total bien supérieur aux premières estimations.

Liste (incomplète) des Reclamation Finance Center:

RFC Kingman (Arizona) plus de 10000 avions affectés dont 5400 détruits

RFC Albuquerque (Nouveau Mexique) 2200 avions affectés

NAS Clinton (Oklahoma) 8800 avions affectés en avril 1946

NAS Norfolk (Virginie)

NAS Litchfield Park (Arizona)

RFC Altus (Oklahoma) = 2500 avions détruits

RFC Walnut Ridge (Arkansas) 10000 à 11000 avions affectés (250 par jour à certaines périodes)

RFC Ontario (Californie) = 1900 avions détruits - 500 vendus

RFC Victory (Vernon, Texas) 1300 avions affectés

RFC Victorville (californie)

RFC Pyotes (Texas) 2000 avions stockés

RFC Warner Robins (Georgie) 

RFC Davis Monthan (Arizona)

RFC Walnut Ridge et Kingman, les plus gros depots de l'époque:

b17ser35

ci-dessus: Des avions de catégorie 1 en attente de leur sort (D.R.)

Ces deux dépots ont la particularité d'être les deux plus gros et aussi les deux principaux dépots ayant accueillis des B-17.

Le Sales depot No 41 fut établis à Kingman, là bas les avions étaient scrupuleusement rangés par type, à l'été 1945 pas moins de 150 avions arrivaient chaque jour et à la fin de l'année 4700 avions y étaient stockés. Le gouvernement fédéral signa un contrat de 18 mois et 2,78 milions de Dollars à la compagnie Wunderlich Contracting Company de Jefferson City, Missouri pour le ferraillage de 5400 avions et leur réduction en lingot d'aluminium. Le personnel militaire acheminait les avions, alors que des civils se chargeaient du rangement de ceux ci. En 1946, il fut estimé que plus de 10000 avions arrivèrent à Kingman.

fbdat

Exemple type d'une carrière d'après guerre: le B-17 F-BDAT

Les B-17 retirés du service furent avant tout affectés aux RFC: Altus Kingman et Walnut Ridge, les prix variaient beaucoup mais B-17 et B-24 étaient mis en vente 13750 dollars complets ou pour le prix de la ferraille découpés. Ces même avions pouvaient être vendus une cinquantaine de dollars si on les destinaient a devenir des "War Memorial". Ce qui fut d'ailleur le cas d'un B-17 de l'IGN: F-BDAT

Cette appareil assez peu connut de l'IGN eut une carrière assez originale, il fait un passage par la 8th Air Force en 1945 sans voir les combats, puis à son retour aux Etats Unis elle passe par le RFC Cincinatti avant d'échouer pour on ne sait quelle raison au RFC Walnut Ridge. Par la suite, elle est achetée une cinquantaine de dollars pour servir de "War Memorial" elle ne vole pas. D'ailleur la faire voler aurait été une sorte de fraude, les avions en état de voler étant au prix de 13750 dollars et ceux destinés à servir de "War Memorial" 50 dollars tout au plus. Sa situation administrative sera règlée et l'avion sera vendu à l'IGN via un intermédiaire

Posté par F3V1 à 01:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les Reconstruction Finance Center

Poster un commentaire