" />
01 novembre 2013

La grande Histoire des B-17 par Jean FAIVRE

L'ampleur des programme à réaliser avait amené l'IGN à acquérir dès décembre 1947, quatre de ces célèbres bombardiers quadrimoteurs de la seconde guerre mondiale. L'IGN les acheta pour 15000 dollars, avec en prime 4 moteurs de rechange.

Trois provenaient des usines Lockheed Vega de Burbank, immatriculés F-BEEA, F-BEEB, F-BEEC, le quatrième des usines Douglas de Long Beach, immatriculé F-BEED.

Un accident survenu au prototype de SE-1010 le 1er Octobre 1949 entraînant l'abandon du projet, incita l'IGN à se procurer de nouveaux B-17, seul avions repondant alors aux egigences de la photographie Aérienne.

Au total 14 B-17 furent acquis par l'IGN mais 13 seulement furent opérationnels.

[...]

Nous pouvons dire que pendant très longtemps ce fut pour l'IGN le seul vecteur efficace pour les différentes missions envisagées telle que photographie, télémesure, prospection géophysique, enregistrement de profil de terrain, thermographie, soutien logistique au CNES à Kourou, étallonage de station de poursuite de satelittes, observation du ciel nocturne, étudesd'ionisation de l'athmosphère, cinéma, etc...

N'étant pas pressurisé, il permettait d'effectuer tous les travaux énumér&és ci-dessus sans beaucoup de modification de structure car les trous laissés par la suppression des tourelles de menton et ventrale, le vitrage frontal et la soute à bombes étaient autant de plateformes d'équipement idéales.

Parmis les 13 B-17 qui opérèrent au sein de l'IGN certains avaient acquis un passé glorieux dans l'armada de l'US Air Force.

La F-BGSO ex B-17G-85-VE (serial 448889A) participa à quelques opérations sur l'Allemagne dans les derniers mois de la guerre (Note du rédacteur: non prouvé à ce jour)

La F-BGSP ex B-17G-85-VE (serial 44-8846) vola d'abord pour le compte du 351st Bomb Group basé à Polebrook et termina sa carrière aux main de pilotes du 365th Bomb Group (note du rédacteur: 305th Bomb Group) basé à Chelveston. Il était codé XK-M.

Mais c'est la F-BGSH qui a le pédigrée le plus interessant. Le B-17-G35BO (serial 4232076) appartenait au 401st Bomb Squadron 91st Bomb Group et était baptisée "Shoo Shoo (Shoo) baby"

Texte de Jean Faivre

Rédaction et adaptation: Cédric Chevalier avec l'autorisation de Madame Sylvie P.

Posté par F3V1 à 03:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La grande Histoire des B-17 par Jean FAIVRE

Poster un commentaire