" />
30 mai 2014

Destructions dans les 25 plus grandes villes de France

Premier sujet de cette nouvelle rubrique sera un peu plus général, j'ai choisis les 20 plus grande, avec le temps j'irai un peu plus loin. La légende dit que toutes les villes de France furent la cible des bombes alliées. 

Paris

A proprement parler Paris fut relativement épargnée par les destructions massives, en Août 1944 juste après la libération la Luftwaffe attaque la ville et lui impose ses dernières destructions de la villes

Plus grosse destruction du conflit la halle aux vins, touchées par une bombe incendiaire les vapeur d'alcool s'enflamment instantanément. De nos jours sur place s'élève l'Université de Jussieux (photo IGN 1945)

halle aux vins paris 1945

 

Marseille

La destruction du Vieux Port de Marseille est un fait marquant du conflit. La partie la plus visible de cette destruction méthodique est dans le secteur du Quai Vaudoyer (photo IGN 1950)

vieux port marseille 1950

marseille

Ci-dessus: bombardement du port de marseille (USAF)

 

Lyon

En 1943 un bombardement allié occasionne de grosse destructions dans le quartier de la Mouche à Lyon, on dénombre hélas un milier de mort, l'aérodrome de Bron est attaqué à plusieurs reprises

(photos IGN 1945)

quartier mouche lyon 1945

 

Ci-dessus: le secteur immédiat de la gare de la Mouche

quartier mouche lyon 1945b

Ci-dessus: destructions plus au sud de la gare

Avant de faire un replis les forces allemandes détruisent tous les ponts sur le Rhone (photo IGN 1945)

pont lyon 1945

 

Destructions sur l'aéroport de Lyon-Bron (photo IGN 1945)

lyon bron 1945

Bombardement de Lyon Bron en mai 1944 (USAF)

lyon bron

Nice

Le quartier Saint Roch et sa gare de triage furent visés en 1944 on compte des destructions dans le secteur immédiat et encore une fois des victimes civiles (photo IGN 1947)

nice 1945 saint roch

 

Le bombardement de mai 1944 (USAF)

 

nice mai 1944

Strasbourg:

Bombardée à plusieurs reprises les destructions semblent plutôt regroupées le long de Rhin. Avant guerre rares étaient les ponts traversant le rhin, après guerre ils n'y en a plus aucun debout, quelques ponts provisoires font la traversée de nombreux. Des amis Alsaciens m'ont même témoigné avoir vus des ponts provisoires de bateaux sur le Rhin de "nombreuses années après guerre". La gare de triage est elle aussi visée par la 8eme Air Force

(rive allemande du Rhin, photo IGN 1945)

strasbourg 1945

 

Gare de triage en 1950 (photo IGN)

Strasbourg 1950

Bombardement de la gare de triage (USAF)

strasbourg 1944

 

Montpellier:

La ville est la cible des bombardements alliés le 27 mai 1944, l'aérodrome de Montpellier-Fréjorgues est détruit, il faudra plusieurs dizaines d'années pour le remettre en bon état de marche (photo IGN 1946)

montpellier 1945

 

Bombardement de l'aérodrome (USAF 1944)

montpellier 1944

Le 5 juillet 1944, c'est la gare de triage qui reçoit la visite des avions alliés, cette fois ci les destructions sont importantes y compris sur les batiments civils du quartier de Richemont (photo IGN 27 mai 1945)

montpellier 1945b

Bordeaux:

La base de sous marins sera la cible principale des bombardements. Au total plus de 250 personnes y laissèrent la vie. En 1950 les impact dans le secteur du port ont laissé des traces (photo IGN 1950)

bordeaux 1950

 

Bombardement de la base sous marine (USAF 1944)

 

bordeaux 1944

Le 15 juin 1944 les alliés bombardent l'aéroport de Mérignac les dégats sont importants

bordeaux 1947

 

Le 19 juin le bombardement américain est un échec plusieurs villages de la périphérie sont touchés

Lille:

La ville fut à de très nombreuses reprises victime des bombardements alliés de 1941 à 1944 (photos IGN 1948)

lilles-helemmes 1947

lilles-helemmes 1947b

 

Bombardement d'Helemmes (atelier SNCF, photo USAF)

 

lille

 

Les destructions et victimes civiles sont assez importantes, en particulier dans les secteurs de Helemmes et Fives 

Rennes:

La gare de triage dans le sud de la ville est visée plusieurs fois les victimes sont nombreuses (plus de 300 morts sans doute) et en 1947 on devine encore les destructions dans le secteur (photo IGN 1947)

rennes 1947

 

Résultats du bombardement de 1944 (USAF)

 

rennes 1944

 

Reims:

Fortement éprouvée durant le premier conflit mondial, lors de la seconde guerre la ville est relativement épargnée par les destructions. Une attaque aura lieu sur la gare de triage, il semblerait que des pertes civiles (chiffre inconnu) soient à signaler.

reims 1947

 

Résultats du bombardement sur la gare de triage (USAF 1944)

reims my 1944

 

L'aérodrome de Reims-Champagne est egalement attaqué

reims chapagne

Le Havre:

Durant la seconde guerre mondiale, le Havre subit pas moins de 132 bombardements par les alliés sans compter les sabotages lors du départ des forces allemandes. A la fin de la guerre 12500 immeubles ont été détruits et 4000 civils y ont perdu la vie

le havre 1947

 

bombardement du Havre en particulier du U-Bunker qui sera finalement (le seul) détruit par une bombe Tallboy d'un Lancaster de la RAF (USAF)

le havre

 

Saint Etienne:

En mai 1944 la ville subit un bombardement sur sa gare de triage, on compte plus de 900 morts dans la population civile. (photo IGN de 1942)

st etienne 1942

 

Toulon:

La ville est bombardée à de nombreuses reprises, si des habitations furent touchée le secteur du port est dévasté suite aux bombardement mais également toujours encombré par les épaves de navires suite au sabordage de la flotte française en 1942

toulon 1947

 

résultat du bombardement de la base navale de toulon (USAF)

toulon

Grenoble:

La ville est attaquée le 26 mai 1944, l'US Air Force à pour cible un pont ferroviaire et la gare de triage, le pont n'est pas touché par les bombes et la gare de triage ne subit que de faibles dégats. On compte une quarantaine de victimes civiles et des dommages aux habitations civiles (photo IGN 1947)

grenoble 1947

 

Bombardement de grenoble (USAF)

grenoble

 

Dijon:

La ville fut la cible de plusieurs bombardement, alliés comme Allemands, la cible principale fut le terrain de Longvic, sa position légèrement excentrée limitera les destructions même si quelques fois on dénombrera des victimes civiles lors d'attaque ratées (bombardement de la gare de triage de Perrigny). La gare de Dijon en plein centre-ville sera détruite par un bombardement et reconstruite plus tard après la guerre (photos IGN 1940/1953)

gare dijon 1940

gare dijon 1953

 

bombardement de l'aérodrome de Dijon-Longvic (USAF)

dijon

 

Angers:

La ville est épargnée par les bombardements une attaque de la Royal Air Force en mai 1944 détruit la plupart des locomotives présentes en gare de triage, cette dernière est rapidement remise en service mais le quartier est durement touché, on compte une centaine de morts, malgré l'ordre d'évacuation du quartier ordonné par le Préfet.

angers 1948

 

Bombardementde la gare de triage (USAF)

angers

 

Villeurbanne:

Lors de l'attaque de grande ampleur dans le cadre du "Transportation Plan", le 26 mai 1944 la gare de Vaise est visée en simultanée de celle de Perrache, elle est également detruite mais le bilan humain est très lourd on compte plus de 700 morts dans le secteur (photo IGN 1945)

villeurbanne 1945

 

Résultat du bombardement de la gare de Vaise (USAF)

lyon vaise

 

Nîmes:

Le 27 mai 1944, la ville est frappée par un bombardement Américain, la cible est la gare de marchandise. Des bombes tomberont dans le périmètres de la cible mais inexplicablement des bombes tomberont non loin des arènes à plusieurs centaines de mètres, jusque sur la caserne des pompiers. On compte 200 morts dans la population civile. (photos IGN 27 mai 1945)

nimes 1945

nimes 1945b

nimes 1945d

nimes 1945e

nimes 1945f

Le Mans:

Entre mars et mai 1944 la ville est frappée 5 fois, il y eut des dommages civils et environ une centaine de morts (photo IGN 1949)

le mans 1949

 

bombardement du 4 juilet 1943 sur l'usine Gnôme & Rhône 

le mans

Clermont-Ferrand:

La cible des bombardements sera l'usine Michelin. Selon les sources le bilan varie mais on peux parler d'une centaine de morts au total environ. L'usine est ceinturée de maison ouvrières (photo IGN 1946)

clermont ferrand 1946

 

Bombardement de Clermont Ferrand (USAF)

clermont ferrand

Aix en Provence:

La ville est relativement épargnée par les bombardements (photo IGN 1947)

aix en provence 1947

Brest:

Connue pour sa base sous marine la ville est une cible régulière des avions alliés selon la superficie de la ville à l'époque on estime qu'elle fut détruite à 80% ce qui reviendrait à 40% de se superficie de nos jours

brest 1946

brest 1946b

brest 1946c

brest 1946d

brest 1946e

brest 1946f

 

Bombardement de brest (USAF)

 

brest

Posté par F3V1 à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Destructions dans les 25 plus grandes villes de France

Poster un commentaire