" />
25 novembre 2014

L'histoire vue du ciel épisode 4: Quand les eaux montent

Les barrages et leur construction ont de tous les temps attisés les passions, l'actualité récente l'a prouvé. Mais à la sortie de la guerre la France devait construire des barrages, produire de l'électricité ou ralentir la reconstruction de la France, quelques fois au mépris de l'humain, de l'affectif et du patrimoine.

Rappel historique "pour les nuls"

Dans les années 1920, le potentiel de l'énergie hydrolique fut découvert, il s'en suivit une frénésie de construction de barrages hydroélectriques qui sera quasiment stoppée dans l'oeuf par la seconde guerre mondiale.

A la fin de la guerre, la france devait se reconstruire et prospérer, durant les trentes glorieuses (1945/1975) on construira quelques fois jusqu'à une demie douzaine de barrages par décénie, de projet modestes aux projets titanesques. Quelques fois des Français se battront pour ne pas perdre leur terres.

Barrage de Tignes (Lac du Chevril)

Sa construction fut envisagée dès les années 1930 mais les travaux commencèrent en 1941. Dès 1941 les 387 habitants de Tignes s'opposèrent à la construction et à leur expropriation, n'ayant été ni informés sur les conditions de rachat de leur propriétés ni sur leur avenir. Rapidement des actions de sabotage, d'incendies tentèrent de ralentir les travaux. Finalement, la force publique finit par déloger par la force les dernier habitants, le village est engloutit et le nouveau village de Tignes sers fondé plus haut, donnant naissance à la station de sport d'hivers que nous connaissons. Le "vieux Tignes" avait 900 ans

barrage village tigne 1949

 

Ci-dessus: Le vieux Tignes en 1949, aujourd'hui les ruines du village reposent sous 150 mètres d'eau en pleine saison.

barrage tigne 1956

 

Ci-dessus: Le barrage en 1956

Barrage de Bort les Orgues:

Les Travaux débutent en 1939, les villages de Port-Dieu, Mialet et Valette seront engloutis et leurs habitants sont invités à vendre leur biens. Dans le projet originel le Château de Val, un édifice du XIIIe siècle classé en 1946 et pourtant cette même année il est prévu que le château soit engloutit sous les eaux. La propriétaire et sa famille sont expropriés et ne reviendront pas l'habiter. Le niveau maximal de la retenue est abaissé, le chateau laissé à l'abandon jusqu'en 1951. Finalement racheté par la commune voisine et après quelques aménagements il devient un haut lieux touristique.

barrage de bort les orgues chateau du val 1948

 

Ci-dessus: Cerclé de rouge, le chateau avant l'engloutissement

barrage de bort les orgues chateau du val 1960

 

Ci-dessus: Le chateau en 1960 cerné par les eaux hautes

Barrage de Serre Ponçon

Les premières études de construction d'un barrage à cet emplacement datent de 1946, plusieurs hameaux, une chapelle des cimetière et une commune toute entière devaient être détruits. Ce barrage était destiné à "maîtriser" les caprices de la Durance qui avait la fameuse habitude de tout détruire sur son passage en cas de crue. La région étant en zone sismique et la roche enfouie par 110 mètres de fond on décide de construire un barrage de roche et de terre. Ce type avait été longtmps considéré comme dangereux mais de nouvelles études permirent son étude en 1950 et le début des travaux en 1955. Contrairement à Tignes il n'y eut que peu d'opposition à sa construction. Il fut à son époque le plus grand barrage d'Europe et reste à l'heure actuelle le second plus grand.

serre poncon saint michel 1954

 

Ci-dessus: Le village de Saint Michel (cerclé) de ce hameau ne survivra que la petite chapelle située au dessus de la limite haute des eaux, le cimentière sera engloutit, le village aussi

serre poncon sanvines 1954

 

Ci-dessus: Le village de Sanvines et sonpont sera engloutit et reconstruit plus en hauteur

serre poncon pont 2 1953

 

Ci-dessus: un vieux pont, d'après mes recherche sa présence était attestée au 18e siècle dejà

serre poncon pont 1953

 

Ci-dessus: Ici je dois avouer que je n'ai pas été en mesure d'indentifier ces vestiges, une chose de sure rien à voir avec le pont actuel

Conclusion:

Si cet article aura tendance à vous révolter sur cette époque d'après guerre ou la France avait un besoin énorme en énergie, il faut reconnaitre que si l'on met à part le cas douloreux du barrage de Tignes la construction de barrages en France n'a pas déchainé les passions, environ 500 barrages (selon certaines sources) seront bâtis en France et l'opposition y sera toujours assez modérée, les barrages devenant de grandes attractions touristiques mais quelques fois, un vieux pont Romain de seize arches comme dans certains cas ne feront guère de poids face à l'interet public.

Posté par F3V1 à 02:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'histoire vue du ciel épisode 4: Quand les eaux montent

Poster un commentaire