" />
08 février 2015

Le Y1-B-17 (Boeing model 299B)

Le Y1B-17: L'avion des records.

060512-F-1234S-001

Ci-dessus: Le Y1-B-17 36-149, premier avion de cette série, il fit 71 vol avant d'être retiré du service en 1942

Fiche technique:

Vitesse maximale: 412km/h à 4267 mètres (281 km/h en croisière)

Plafond: 9326 mètres

Rayon d'action: 5343 km en convoyage

Motorisation: Wright R-1820-51 de 1200 chevaux

060512-F-1234S-002

060512-F-1234S-003


     

 

 

 

 

 

 

 Le changement principal sur l'avion est le nouveau moteur Wright R1820-39, dont la prise d'air du carburateur se voit nettement au dessus des moteurs de l'avion, ce moteur est semble t'il beaucoup plus prometteur que l'ancien Pratt and Whitney. L'ancien train d'attérissage à trappe est remplacé par un nouveau plus simple d'utilisation. Les réservoirs d'ailes sont réaménagés, des dégivreurs sont aussi installés. Les postes de tirs latéraux dont les multiples montants faisait douter les ingénieurs de Wright Field au niveau de la visibilité sont changés au profit de postes de tirs moulés en deux parties.

Le premier Y1B-17 effectue son premier vol le 2 décembre 1936, les avions sont tous livrés à l'armée entre le 3 mars 1937 et le 8 août 1937, ils portent les numéros de série entre 36-149 et 36-161, ils effectuent une assez longue carrière jusqu'en 1942 voir janvier 1943, après avoir servis au sein du 2nd Bomb Group.

Le plus gros fait d'arme du 2nd Bomb Group fut l'interception du paquebot Italien Rex le 12 mai 1938, de manière amicale à plus de 1280km de Nexw York, cette manoeuvre servit à démontrer l'efficacité de l'avion la formation était commandée par le major Caleb Hayes et le navigateur "leader le Lieutenant.... Curtiss le May, futur général... cette affaire déclencha les foudres de l'US Navy qui juge alors que le domaine maritime est chasse sa gardée et que le 2nd Bomb Group n'avait pas agit de manière à défendre les côte américaines.

060512-F-1234S-007

Ci-dessus: Le 36-159, codé B6-52 il est mis en service le 14 septembre 1937, il effectuera 65 vols puis sera retiré du service le 5 janvier 1943

      Le quartier général de l'US Air Force s'enthousiasmera rapidement de l'avion et de ses capacités hors du commun mais s'opposa à une fin de non recevoir de la part du responsable de l'approbation sub commitee, qui juge alors que les responsable de l'US Air Force demandent des avions trop coûteux et fini par conclure que l'US Air Corps doit se contenter des avion récemment commandés: 177 B-18 de Douglas. Le B-18, avion à moindres performances, ne peux alors pas appliquer la nouvelle doctrine de bombardement à haute altitude et à longue distance, développée notamment par le général Mitchell. Cette théorie veut qu'a haute altitude et à grande vitesse les bombardiers soient à l'abri de la DCA ennemie et que la chasse ait toutes les peines du monde à intercepter les avions.

Interception du paquebot

Malgré tout le 2nd Bomb Group va démontrer par diverses performances et autres voyages lointains, que le Y1B-17 à sa place dans l'arsenal américain malgré des performances limitées à haute altitude et l'absence d'un viseur de bombardement précis.

Le légendaire accident du premier avion de série:

Le premier avion de série matricule 36-149, est accidenté le 7 décembre 1936 aux mains d'un militaire, chose qui fut très difficile à vérifier, aucun rapport officiel n'a été rédigé (ce qui est pourtant la règle) les sources s'emballent même de façon comique si l'on peut dire. La dernière mention dans la presse spécialisée  (Aéro Journal) parle d'un accident du à un feu moteur devant des Sénateurs, s'en suit une comission d'enquète avec le risque de la suspenssion du programme, le magasine "Avion" parle d'un blocage de freins et d'un avion assez lourdement accidenté, son nez frottant sur 80 mètres, le journaliste évoquant une comission d'enquète. Martin Bowman évoque le même accident sans la moindre comission d'enquète, il en est de même pour M. Baugher. En réalité, l'accident à bel et bien eut lieu, un accident stupide , le pilote ayant été surpris par un système de freinage très suceptible, l'avion est passé à basse vitesse sur le nez. Jusqu'à aujourd'hui aucune preuve de la présence des Sénateurs sur les lieux n'a été prouvée, de même aucune comission d'enquète sénatoriale n'a jamais été mise sur pied y compris pour l'accident du prototype comme il le fut souvent dit par ailleur. Au final il s'agit d'un stupide accident sans la moindre conséquence politique pour la simple raison que le B-17 ne dérangeait presqu'aucun politique, sauf les isolationnistes. A aucun moment le programme n'a été remis en cause.

Le Y1B-17A: le tournant

Fiche technique:

Vitesse maximale: 474km/h à 7620 mètres (294 km/h en croisière)

Plafond: 11582 mètres

Rayon d'action: 5793 km en convoyage

060515-F-1234S-001

Ci-dessus: Le YB-17A en vol le 28 Février 1938 au dessus du Mont Rainier

      Entre temps un autre Y1B-17 est livré en avril 1938, portant le numéro de série 37-369, l'avion est alors utilisé pour des tests statiques, à Wright Field, pour autant Boeing soumet l'idée d'installer des turbocompresseurs sur un Y1B-17 afin d'améliorer les performances de l'avion à haute altitude. La turbocompression doit alors utiliser les gaz d'échappement des moteurs afin d'actionner une turbine qui va elle même donner plus de puissance au moteur de l'avion. Le turbocompresseur choisit est fournit par General Electric, le design de la nacelle doit alors être revu car l'appareil ne peut être totalement encastré dans le fuselage.

060515-F-1234S-002

Ci-dessus: Le YB-17A (36-369) vu au sol, on devine nettement les turbocompresseurs sous les nacelles moteur.

 

060512-F-1234S-004

L'avion numéro de série 37-369 est re-désigné Y1B-17A (YB-17A selon les sources) et fait son premier vol en octobre 1938, il peut alors grimper à 35000 pieds, accuse une vitesse maximale de 474 km/h. En juin 1939, il est aligné pour tenter de battre le record de la traversée des USA Los Angeles – New York aux mains du responsable de la Material Division Flying Branch en 9h 14 minutes et 30 secondes à une vitesse moyenne de 426 km/h. Avec cette modification le Y1B-17A fait alors ses preuves et une nouvelle version de l'avion est commandée, incorporant l'ajout des turbocompresseurs de série. Cette nouvelle série est alors désignée Model 299E / B-17B.

 

Ci-contre: Un Y1B-17 du 20th Bomb Squadron 2nd Bomb Group de Langley Field camouflé dans un shémas d'avant guerre

Posté par F3V1 à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Y1-B-17 (Boeing model 299B)

Poster un commentaire