" />
15 février 2015

Boeing B-17D 40-3097 "The Swoose" - en cours de restauration pour exposition statique

Avant guerre

Boeing_B-17C,_The_Swoose,_at_Hammer_Fld_exposure

             The Swoose est livré à l'Armée le 25 avril 1941 à Seattle, c'est le 38eme B-17D construit (sur 42). Affecté au 19th Bomb Group, l'avion est convoyé jusqu'à Hickam Field (Hawaii) les 13 et 14 mai 1941 dans un groupe de 21 B-17C et D. En septembre 1941 le département de la guerre envoie neuf bombardier à Clark Field aux Phillipines avec le 14th Bomb Squadron du 11th Bomb Group

Brève carrière guerrière

B-17D-BO 40-3097 en 1943 sous une livrée aluminium et la bannière

             Le 8 décembre 1941, quelques heures après l'attaque de Pearl Arbour l'avion fait partie des 17 (sur 35) B-17 a avoir survécut à l'attaque surprise Japonaise. Durant deux mois "The Swoose" fera partie des quelques B-17 survivants qui s'acharneront à frapper les forces Japonaise, envers et contre tout, quelques fois reparé par canibalisation des épaves restantes. La dernière mission sur les Phillipines de l'avion eut lieu le 11 janvier 1942 aux mains du commandant du 19th Bomb group le Major Cecil Combs. A la fin du mois l'avion en très mauvais état, est évacué vers l'Australie pour être réparée, quelques fois avec les moyens du bord, Sa dérive par exemple sera changée et remplacée par celle du B-17D 40-3091. C'est à cette époque que l'avion est baptisé d'après le personnage d'une chanson populaire. Jusqu'en mars 1942, on l'engage sur des missions de lutte anti sous marine et de support tactique avant de le retirer du service.

               Elle demeure après son retrait de service en bon état général ce qui lui vaut d'être selectionné pour servir de transport personnel au General George Brett, adjoint au commandant des forces alliées en Australie, Il transportera entre autres personnalités, le futur Président américain Lyndon B. Johnson. Le 11 juin 1942 elle est accidentée à la suite d'un problème mécanique non loin de Winton dans le Queensland en Australie. Quand le général Brett; qui entretiens de mauvaises relations avec le General Mac Arthur; est affecté à la défense des Caraïbes, "the Swoose" le transporte jusqu'à Washington en Août 1942, battant par la même occasion quelques records.

                En février 1944, lors d'une inspection de routine on découvre une importante corrosion aux ailes, à l'époque celà aurait suffit à son ferraillage pur et simple, mais un mécanicien va découvrir dans un parc à feraille des ailes de B-17E et les lui installes. Lors de ces travaux on en profite pour lui ajouter une tourelle de B-17E. L'avion est alors obsolète mais reste en service jusqu'en décembre 1945. A cette époque c'est le plus vieux B-17 en service dans l'US Air Force, le Général Brett qui est toujours son utilisateur principal, lui fait faire son dernier vol opérationnel de Hickam Field (Hawaii) à Kirtland Field (Nouveau Mexique) ou l'avion est retiré du service

5703742879_92bd5b0526

5703742815_e4aa3e5b50

Ci-dessus: Deux "très probables" clichés de guerre de "The Swoose", les clichés proprement guerrier de l'avion sont très rares, ici elle était alignée en second ligne pour ses missions de soutiens à la chasse et de patrouilles anti sous marine

Après guerre

La War Asset Administration (administration gestionnaire des Reclamation Finance Center) décide alors de ferailler l'avion pour le prix de l'aluminium mais un militaire, le Colonel Franck Kurtz, connaissant la carrière de l'avion et son interet historique persuade la ville de Los Angeles de prendre l'avion comme "War Memorial".

080714-F-1234P-004

 

Dans l'immédiat après guerre, les "War Memorial" étaient très courants, beaucoup de B-17 passeront par ce rôle de monument à la gloire des faits de guerre mais souvent ce rôle fut bref, les avions étant rachetés pour servir dans le civil ou simplement mis au parc à ferraille.

En Mars 1946 l'avion arrive à l'aéroport de Los Angelès mais trois ans plus tard en janvier 1949, la municipalité n'ayant pas trouvé d'endroit ou l'exposer décide d'offrir l'appareil au Musée de l'Air Américain. En mars 1949 l'avion est stocké à Pyote (Texas). En décembre 1953 à Andrews AFB (Maryland) l'avion arrive alors sur trois moteurs pour son dernier vol. Par la suite son état va se détériorer, des voix commencent à s'élever critiquant sévèrement le stockage de certaines pièces historique mais l'avion ne sera pas habrité avant le milieu des années 1970.

C'est en 2008 que l'idée de la restaurer fait son chemin et que l'US Air Force.... la radie définitivement de ses listes...

Si aujourd'hui sa restauration à bel et bien commencé une polémique continue entre le National Air and Space Museum et les passionnés d'aviation à la vie dure sur les couleurs à lui apposer. Le musée voulant restaurer l'avion dans sa configuration de B-17D et la communauté dans ses couleurs de "the Swooze" sa restauration aurait été stoppée pour la troisième fois par la faute d'une nouvelle polémique.

090831-f-1234b-001

Posté par F3V1 à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Boeing B-17D 40-3097 "The Swoose" - en cours de restauration pour exposition statique

Poster un commentaire