" />
29 mars 2013

B-17G-95-DL 44-83729 [F-BEED]

B-17G-95-DL 44-83729 [F-BEED]

 

1000_IGN_2263_F-BEEC_F-BEED

 

Désignation : B-17G-95-DL

Fabriquant : Douglas

Immatriculation : F-BEED

Date et lieu de livraison à l’US Air Force : 17 mai 1945 à Syracuse (New York)

Propriétaire: Secrétariat Général  à l'aviation Civile et Commerciale (16 juin 1948)

Date de mise en service à l’IGN : 24 décembre 1947 codée "F-24"

Affectation IGN: Escadrille/ Groupe 20

Prix d’achat : 13750 $ (avec rechange)

Heures de vol avec l’IGN : 4189h45min

Nombre Total des heures de vol : inconnu

Autres immatriculations civiles : inconnu

fbeed

Carrière militaire :

Elle est livrée le 17 mai 1945 dans l’Etat de New York, fait rare pour un avion de cette époque, la 44-83729, connaitra une (brève) carrière militaire. Elle est envoyée à la 7th Air Force à Hawaï et y est stockée. Elle était probablement destinée à être un avion de remplacement du 5th Bomb Group, l’une des dernières unités à avoir utilisé le B-17 sur le front pacifique à cette date de la guerre. Cette affectation demeurera brève (quelques jours)

Elle est ensuite transférée à Dallas (Texas) même si quelques doutes demeurent quand à sa présence réelle a cet endroit. Le 21 novembre 1945,  elle termine sa carrière au Reclamation Finance Center de Altus.

Récit de Jean FAIVRE sur l'appareil:

Arrivée le 24-12-1947, sa première mission démarre aussi à Orange en 1948 puis nous la retrouverons également en Afrique Equatoriale, Afrique Occidentale, Afrique du Nord et Madagascar, Guyanne, Métropole. Elle n'a effectué que des missions photo. Son dernier vol s'effectue le 09-07-195[9] et la machine fut feraillée à 4189,45 heures cellule.

Carrière civile :

Le 24 décembre 1947 elle est achetée par l’institut 13750$, elle est alors quasiment neuve et ne compte pas plus d’une centaine d’heures de vol.

Pour l’aviation civile française, la 44-83729 est inconnue, elle fut déclarée sous son numéro de commande soit le 32370. Second mystère sa date officielle d’immatriculation en France est le 16 juin 1948, la F.A.A. américaine n’ayant semble t’il jamais immatriculé l’avion un vide juridique de 6 mois est à signaler. Elle reçoit un temps le code "F-24" sur la dérive, pour signaler son appartenance au groupe 20

65687386

ci-dessus: F-BEED lors de sa mission à Orange, derrière elle sans doute F-BEEB

Selon certaines sources elle fut rapidement baptisée « Denise ». Aucun cliché ni témoignage n’a pour le moment confirmé cette hypothèse mais cela semble possible tant ces sources sont multiples. F-BEED fut équipée pour faire uniquement des missions photo, la première d’entre elle fut celle sur la région d’Orange. Son affectation du moment en cet été 1948 est le « Groupe des Escadrilles Photographique » et l’avion porte un numéro « 24 » et peut être un « F »

De mai 1949 à février 1950 elle est détachée sur Madagascar, puis la Guyane. Mais elle passera le plus clair de son temps sur la France Métropolitaine.

F-BEED est retirée du service actif le 9 juillet 1959 à « seulement » 4189 heures de vol, soit la moitié du potentiel « cellule » fixé à 8000 heures de vol par le constructeur.

Selon certaines sources l’avion était à bout de potentiel. Cette hypothèse est tout à fait probable car dès le début de la sous traitance du B-17 par Douglas et Lockheed-Vega pour Boeing des difficultés ont été mises à jour. Les cellules des premiers avions envoyés au front montrèrent des signes inquiétant de faiblesse notamment au niveau des ailes et il fallut les renforcer voir dans certains cas les remplacer. En usine les ingénieurs trouvèrent le fin mot de l’histoire, les méthodes d’assemblage ainsi que le climat en étaient la cause.

Rien de plus surprenant que le climat mais entre l’usine de Seattle et les deux usines Californiennes, les températures différaient nettement et les B-17 Californiens  voyaient leur métal beaucoup plus travailler après l’assemblage, d’où les faiblesses.

65687370

ci-dessus: a sa fin de carrière, partiellement cannibalisée

Beaucoup d’amateurs Américains et quelques fois Français, pensent qu’elle fut ferraillée en 1962. En réalité en 1963, elle existait toujours, les mécaniciens de l’IGN mentionnant qu’ils avaient été autorisés à prélever dessus des pièces pour maintenir en activité les autres avions.

Toujours dans cette même logique, au moment du don de la F-BGSH au gouvernement américain dans les années 1970, son nez fut prélevé pour remplacer celui de la F-BGSH qui était endommagé (et de toute façon non confirme à l’original)

F-BEED fut sans doute envoyé au ferrailleur à la fin des années 1970, voir 1980.

Missions: 

1948: Douala

1949: Madagascar

1951: Fort Archambault

1955/1956: Douala

1 pas volée en 1963 (1)

Document de l'IGN faisant l'état des avions n'ayant pas volé, cliquez dessus pour agrandir (C. Frey via les demoiselles de Creil)

 

Posté par F3V1 à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur B-17G-95-DL 44-83729 [F-BEED]

Poster un commentaire