" />
15 juin 2013

Samedi 15 juin 2013

Spécial Débarquement!

Les aérodromes provisoires

Profitez bien de ce privilège, on vien sur le blog des demoiselles de Creil pour voir celà depuis la Hollande (l'autre pays du Fromage et de Dave)

Première chose à signaler, c'est un album photo dédié à recencer en image les anciens aérodromes provisoires alliés, toutes les images sont de 1947 prises lors des missions photo des B-17 de l'IGN. Quelques fois vous trouverez d'un coup d'oeil les pistes, d'autres fois il faudra un peu plus chercher et enfin d'autre fois plus aucun signe probant n'était visible en 1947, d'ou un smiley triste.

Mais le projet peux aller plus loin avec l'aide de tous nous pourrons "combler les trous"

c'est donc à voir par ici

Omaha Beach en vision panoramique

En juin 1944 Omaha Beach c'était celà:

omaha44

omaha44a

omaha44b

En 1947, les plages du débarquement sont visibles, parmi celle ci  Omaha Beach ou la violence de la bataille est toujours clairement visible

panoomaha

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Les villes de Normandie

En 1947, certaines villes ont beaucoup souffert, certains quartiers de Saint Lo n'existaient plus en 1945. En 1947 rien ne s'est vraiment arrangé...

stlo25747

Saint Lo, le 25 juillet 1947 (ci-dessus)

caen27846

Ci-dessus: Caen n'est qu'un vaste champ de ruines

carpiquet1

ci-dessus: l'aérodrome de Caen Carpiquet à connu les bombardements et des combats au sol acharnés pour sa capture, en 1947 tout reste à reconstruire, pas un avion à l'horizon

cherbourg29547

Ci-dessus: Le Port de Cherbourg est dégagé depuis peu de temps, il a été totalement rasés par les forces allemandes et les bombardements alliés. Des bateaux y ont coulé, des véhicules y transitent.

cherbourg29547pluto

Ci-dessus: A quelques centaines de mètres plus à l'ouest, dans le même port l'un des secrets de la victoire alliée: Pluto (Pipe Line Under The Ocean) sort de l'océan, il y était vidé dans des citernes en direction du front. Plus tard dans la guerre, Pluto sortit de l'océan plus au nord de la France.

Opération Cobra

 

bomb cobra 257

En 1947 reste vu du ciel un sinistre quadrilatère qui aura couté la vie aussi bien à des soldats allemands qu'américains. Le 25 juillet 1944, le général Omar Bradley demande un bombardement lourd de saturation sur un périmètre réduit de quelques centaines de mètres. Les lignes américaines sont reculées secrètement. La Panzerdivision Lehr est pulvérisée sur place, une centaine de soldats américains aussi, parmis eux un général. Certains soldats deviennent fous. Le général Eisenhower pris de remord ne fera plus jamais appel à la 8th Air Force.

Arromanches et Gold Beach

arromanches

Sur les hauts fonds de Gold Beach on devine du materiel, des restes du port artificiel et des épaves de bateaux.

arromanches1

Dans une vue plus générale en 1947 le port artificiel à survécut aux tempètes.

Ouistreham

ouistreham

Haut lieu de la France Libre le 6 juin 1944, en 1947 la ville panse ses plaies, chaque impact d'obus apparait comme des cicatrices.

Pegasus Bridge

pegasus bridge

On croirait à peine que la guerre est passée par ici, pourtant dans les champs voisin on devine encore les traces d'attérissage des planeurs Anglais. A gauche du canal l'un d'eux semble conservé sur la droite de la route.

Omaha Beach:

omaha

Surprennante vue des restes du port artificiel d'Omaha. Trois années après sa destruction par la tempète le brise-lames fait toujours son office.

Arromanches (2)

arromanches2

Alors que l'on débarrasse les restes de materiel abandonnés sur la plage les pontons s'empilent au gré des vagues

arromanches3

Encore des restes de pontons ballotés par les vagues.

Courseulles sur mer

Courseulle sur mer

Sur cette plage a débarqué en 1944 le general de Gaulle, non loin de là deumeurent des restes d'obstacles et un abris allemand.

Jumo Beach

juno

Les Obstacles sur la plage ont fini par etre repoussés par les vagues à la suite du déminage de la plage

juno1

Un Blindé encore abandonné en ce début d'année 1947 sur la plage de Juno Beach, son canon tourné vers le large.

juno2

Par ici des véhicules alliés sont passés pour aller au combat, leur traces demeurent encore plus de deux années plus tard

juno3

Sur Juno Beach en janvier 1947, une barge de débarquement demeure là où on l'a abandonnée.

Port en Bessin / Omaha Beach

port en bessin

Dans le port de Port en Bessin des barges de débarquement ont fini par couler à moins qu'on les aient remorquées jusqu'ici

port en bessin1

Deux Barges de débarquement lourdes ballotées par les vagues, visiblement encore chargées de matériel

Sword Beach

sword

Des épaves demeurent face à Sword Beach

sword1

Des barges de débarquement échouées sur Sword Beach

sword2

D'autres épaves sur la même plage...

Sainte Mère Eglise

ste mere eglise

1947, la vie à repris ses droits mais n'oublie pas la tragédie

la folie / Couvrechef 

epaves blindé nord caen 1946 folie couvre chef

Nous sommes en 1946, dans la proche banlieue nord de Caen, les vestiges de la dure bataille de Caen sont clairement visibles, ils ont été rassemblés ici...

épave blindé nord caen 1946

épave blindé nord caen 1946b

Breteville l'orgueuilleuse

clocher bretteville l'orgueuilleuse

La bataille de Normandie fut aussi la bataille des clochers, si vous avez un clocher vous avez un avantage, si vous ne l'avez pas il faut le détruire.

tranchée anti char bretteville l'orgueuilleuse

Dans ce village les blindés anglais furent stoppés dans leur avancée par la résistance allemande, ici les restes d'une tranchée anti-char

Fontenay le Pesnel

épaves fontenay le pesnel121046

Sur le bas coté de la route des blindés et un transport de troupe n'ont pas bougé deux ans plus tard

épaves fontenay le pesnel1210461

Dans un verger un blindé est resté là ou il a été détruit lors de la bataille

Saint Manvieu / Moret

st manvieu moret

Lors de la bataille de Caen, les troupes Anglo-Canadiennes s'accrochent violamment avec les troupes SS. Ici encore le clocher de l'église à fait les frais des combats, les blindés Anglais ont semble t'il même pénétré le cimetière laissant des trous béants dans le mur d'enceinte

La poche de Falaise / Chambois

Dans cet immédiat après guerre les prise de vues aériennes montrent un secteur champêtre assez loin du champ d'épaves que l'on décrit bien souvent dans les récits, en regardant plus en détail, en 1946 les épaves de char sont nombreuses et de plus en plus présentes à mesure que l'on s'approche de Chambois.

Trun

trun poche falaise46

Contrairement au secteur de Caen où l'on rassemble les épaves, dans le "Chaudron" les blindés sont bien souvent restés là ou ils furent détruit, ci-dessus un Skd 251 de transport de troupes

trun poche falaise46b

Ci-dessus encore un transport de troupes abandonné dans un verger

trun poche falaise46c

Ici, difficile de dire si les blindés ont été poussés sur le bas coté ou si au contraire ils roulaient côte à côte pour limiter les chances de destruction.

Tournai sur Dives

 

tournai sur dive poche falaise46

Deux Chars détruits au bord de la route, l'un était en embuscade derrière les haies, l'autre lui venait en renfort les deux ont été détruits.

 

tournai sur dive poche falaise46b

Plusieurs épaves non identifiables à la lisière d'un verger

 

tournai sur dive poche falaise46c

Un char détruit sur le bas coté d'une route

 

tournai sur dive poche falaise46d

En 1946 on commence tout juste à nettoyer la campagne...

 

tournai sur dive poche falaise46e

Vestiges d'une assez grosse bataille, la violence des combats est très visible

tournai sur dive poche falaise46f

Pas assez bien dissimulés deux blindés ont été débusqué par l'aviation.

Carpiquet

carpiquet hangar 1945

Dans les ruines des hangars de l'aérodrome on distingue les restes de cellules d'avions allemands

Verson

verson45

Les emplacements de canon de 88mm allemand sont toujours visibles et pointés en direction de l'ennemi

verson45a

A quelques centaines de mètres de là, les restes d'une attaque aérienne alliée sur une voie de chemin de fer

La rue de l'église

la rue de l'eglise 25347

Dans ce secteur américain deux blindés restent dans un pré en mars 1947, en haut à droite un char Panzer IV, une "antiquité" de la bataille de France qui n'avait que peu de chance en Normandie. il porte toujours sa tourelle donc il n'est pas démilitarisé

Le Dezert

le dezert 25347

Au milieu d'un Verger pas bien loin d'un troupeau de Vaches, un Panzer V Panther est ici. Dans un état assez remarquable, on devine un impact à l'avant de sa chenille droite, lui aussi n'est pas démilitarisé

Posté par F3V1 à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Samedi 15 juin 2013

Poster un commentaire