" />
16 février 2015

B-17E 41-2595 "Desert Rat" (restauration en état de vol)

1507054_870216583038652_2417796476557752554_n

Ci-dessus: Ce n'est pas une vue du 41-2595 mais d'un B-17 contemporain. Cette ancienne version du B-17E, qui portait une tourelle ventrale Bendix est assez rare en cliché d'époque

Carrière de guerre

                 Livré à l'US Air Force le 28 février 1942, il est affecté au 97th Bomb group le 29 Mars suivant, alors que l'unité est à l'entraînement, l'avion semble y rester affecté une année, le 29 mars 1943 il est transféré au 383rd Bomb Group. Le 17 aout 1943, l'avion arrive à Wright Field, ou il sera plus tard modifié en version cargo du B-17, le XC-108A.

b17_2

 

                 Le principal changement sur le XC-108A était une imposante porte Cargo et la supression de tout l'armement et le blindage. Il y eut semble t'il deux XC-108A, la 41-2595 dont nous traitons l'histoire et le 41-2593 qui, dénommé Bataan, était le transport personnel du Général Mac Arthur durant la guerre du Pacifique. Mais la série totale de C-108 est au nombre de 4, ajoutez le YC-108 (42-6036) ainsi que le XC-108B 42-30190

                 Mais sur les 4 XC-108 un seul fut modifié effectivement par Boeing, le 41-2593 "Bataan". Les trois autres furent modifiés par Fairfield Air Service Command de paterson dans l'Ohio, elle fut terminée en mars 1944. L'armement fut donc supprimé, tout comme le blindage, le poste de l'opérateur Radio passait derrière les pilotes, le reste du fuselage devait servir à transporter du matériel, des troupes ou des civières, finalement dès la fin de la conversion l'appareil connut des problèmes moteurs assez récurrents durant la phase de tests. Quand l'avion dut être déploys en Inde, il fut décidé de lui faire prendre une route vers l'est, afin d'éviter le Pacifique en guerre, mais au dessus de la jungle Amazonienne un moteur pris feu et il fut impossible de stopper efficacement le feu. Malgré la réparation, l'avion continua à rencontrer des problèmes moteurs jusqu'à son arrivée en Inde, le trajet à finalement pris huit Semaines.

                 Une fois en inde l'avion eut des difficultés à accomplir ses missions de transport par la faute des problème moteurs chroniques et un comportement moyen en altitude, il rentre finalement aux Etats Unis le 18 octobre 1944 et continuera des missions de transport vers l'Angleterre jusqu'en décembre 1945 il est ensuite envoyé au ferailleur.

rat15a (1)

 

Quand l'avion est trop solide pour le ferailleur

                  Le destin de "Desert Rat" devient insolite quand un ferailleur achète l'avion dans un lot d'un B-25, un C-47 et un O-47 Owl, le brave ferailleur va faire son office sur tous les avions mais va buter sur la solidité du B-17E, sa queue fut découpée en quatre morceaux, le nez fut séparé du poste de pilotage et tout servit d'aire de jeu pour ses enfants, jusqu'en 1968. A cette époque des personnes à la recherche d'une épave de B-25 tombe sur l'épave, commence à le démonter sans la moindre autorisation, finalement seuls les moteurs disparaissent, l'épave reste sur place, les pièces dérobées seront proposées à la donation à un musée en 1986 mais les "donateurs" disparaissent de nouveau dans la nature.

                  En 1985 Steve ALEX découvre l'épave du B-17E, achète l'épave aux fils du défunt ferailleur puis le revend à un jeun homme, Mike Kellner. Celui ci n'a semble t'il pas eus peur du challenge que représente la restauration d'un B-17E en état de vol, dans la mesure ou aucun B-17E ne vole de nos jours

Posté par F3V1 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur B-17E 41-2595 "Desert Rat" (restauration en état de vol)

Poster un commentaire